Mois: février 2013

Elagage et travaux d’hiver au Cap Ferret

En février, oublie le Shopping, le Ferret de la mode hiberne. Même pas un petit gâteau pour te consoler, Frédelian se refait une beauté, la pâtisserie est fermée. C’est le moment de partir à la rencontre des vrais gens. Ceux qui travaillent pour un Ferret plus beau. Je te  propose  de partager ma journée in situ avec un vrai professionnel de la forêt. Au Ferret où les distances nécessaires à la chute d’un arbre sont trop courtes, il est impossible de les abattre.  Il faut alors les « démonter ». La technique consiste à couper l’arbre progressivement par morceaux évacués verticalement au fur et à mesure, branches après branches. Puis, l’extrémité de la cime est étêtée. Enfin, tronçon après tronçon, l’arbre est débité du haut vers le bas. Cette technique est maîtrisée par des experts: les Elagueurs–grimpeurs . L’été, tu ne verras pas de voltigeur dans les arbres. Les travaux bruyants sont interdits. Pourtant observer ce travail: mélange d’adresse, d’intelligence de la nature et de force brute est proprement fascinant. Je te laisse découvrir le travail de Christophe Tari …

Marché du Cap Ferret : nouvelles règles pour 2013

Le marche du ferret: toujours le  spot incontournable pour proposer ses produits ; Du 15 juillet au 15 août, la clientèle CSP++  suscite bien des convoitises. Dans mon article  https://lecapferretdesophiejuby.wordpress.com/2011/10/05/vendre-sur-le-marche-du-cap-ferret/  je t’ai déjà donné toutes les clés pour comprendre le fonctionnement et constituer un dossier de candidature. En 2013 la mairie de Lège Cap Ferret annonce peu de changements. Le nombre de carreaux est passé de 122 à 129, le tarif est toujours le même. Ce que tu dois savoir : La vraie nouveauté: limitation des  abonnements à 5 jours par semaine. L’idée est de libérer des places pour ceux qui attendent depuis des années. Cette mesure assez bien reçue par l’association des commerçants du marché couvert aurait selon son président monsieur Laborde le mérite d’apporter de la nouveauté et du dynamisme. Celui-ci pense qu’il ne faut pas s’endormir sur ses lauriers et au contraire apporter chaque année de l’innovation. Mais il espère aussi que les commerçants de l’extérieur qui travaillaient 7 jours sur 7 en été ne seront pas pénalisés par la mesure. Là est la …

la villa du Ferret : choisir son nom

Grand-père croyait à l’amour éternel, il grava le prénom de Bonne Maman au fronton de la villa. Papa, plus averti des versatilités de l’amour se réfugia dans les noms aux sonorités régionales et gasconnes. Et  Toi ma belle y inscrirais-tu le prénom de ton amoureux? Julien… Paul… Louis… Lequel choisiras-tu ? Si tu viens enfin de trouver la maison de tes rêves, voici quelques idées pour la baptiser…….