Où sortir, où manger au Ferret
Laisser un commentaire

Le Platane à Taussat : une bonne idée pour découvrir l’intérieur du Bassin.

Le Ferret, petit paradis du bout de la gironde. Un monde tout en contrastes cependant dont les richesses se découvrent avec le temps et surtout avec le cœur.

Un petit monde à deux visages, côté pile : la douceur du bassin, côté face : la vigueur de l’océan. Ici la vie est parfois brute et les hommes nés ici ne jouent pas au bridge.

Si comme moi, tu aimes les personnalités un peu rude, très rugby, très sud-ouest, tu as dû fréquenter le restaurant « Chez Yvan «  lorsqu’il était le QG du monde du rugby au Ferret. Yvan Ville, ses filles et son gendre Stéphane Graffouillère nous régalaient d’un magret grillé, de tartare de bœuf et surtout d’une poêlée de seiche aux gambas. Yvan s’est envolé au paradis du rugby  et peu de temps après le restaurant a changé de propriétaire.

Les garçons et moi, nous sommes restés orphelins, en manque de ces chaleureux « bonjour les amis »  « alors les amis » qui ponctuaient nos repas au Mascaret.

Mais depuis Stéphane et sa famille se sont réinstallé à Andernos au Café de la Plage. Et puis fort d’un premier projet très réussi, ils ont repris le Platane au port de Taussat.

C’est là que je retrouve Stéphane.

Diapositive2

Soyons honnête, L’endroit est magnifique.

Le Ferret c’est ma came : authentique, sauvage, un peu glamour.

Mais l’intérieur du bassin c’est Zen, préservé, typique …à découvrir absolument.

Voici quelques photos pour mieux te convaincre et mon interview bassin 

Diapositive1

Sophie Juby : Stéphane, si on parlait du Platane ton nouveau bébé
Stéphane
  •  C’est un lieu unique. La nature omniprésente.

L’intérieur du bassin est très authentique. Plus que le Ferret ou Arcachon.

S.J. : Du Ferret ou d’ailleurs ?
 
  • Du Ferret bien sur. Je suis peut-être le dernier à  y être né. A la maison rue des mouettes, maman n’a pas eu le temps d’aller à la clinique d’Ares.

 

 

S.J. : Ton premier souvenir Ferret ?
 
  • Né au Ferret,  difficile de parler du 1er. Tous mes souvenirs sont ici.
S J : Quelques dates 
 
  • 1992 Je débute dans le bâtiment avec mon frère.
  • 1999 J’achète Le Mascaret
  • 2011 j’achète le Café de la plage à Andernos.
S.J. : Plutôt bassin ou océan ?
 
  • Océan. Pour l’immensité et les plages magnifiques.
S.J. : Ton adresse pour aller boire un verre ?
 
  • Le Warfzazate au port de la Vigne.
S.J. : Tu escalades le phare ou  la dune du Pyla ?
 
  • Le phare
S.J. : Pour conclure, un regard sur tes projets, tes rêves :
 
  •  Pour le moment, les projets sont aboutis. 3 restaurants en 3 ans. Nous venons d’ouvrir le 2 sans 3 parce que jamais 2 sans 3.

 

Demain je te présenterai l’équipe du restaurant et une recette simplissime pour bien commencer l’été.

DSC_0063

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s