Où sortir, où manger au Ferret
Laisser un commentaire

Le Bouchon du Ferret en novembre

Dans le noir ou la tempête, le navigateur cherche le phare du Cap Ferret. Moi quand il fait trop moche comme ce vilain mois de novembre tout pourri, je cherche un endroit tendance qui bouge un peu. Je déjeune au Bouchon du Ferret.

Au cœur du village ostréicole, cette ancienne poissonnerie reconvertie en Brasserie n’est pas uniquement un clone de son ainée « la Brasserie Bordelaise ». Tu es dans un univers typique du bassin, le bois est omniprésent dans une architecture façon grande cabane ostréicole. Cependant la décoration reste sobre. Le passé de l’endroit est astucieusement rappelé par Les comptoirs réfrigérés montrant comme à l’étalage les viandes et poissons que tu peux commander. Rassurant de voir le produit !!!

Diapositive1 Diapositive2 Diapositive3 Diapositive4

Cuisine de produits frais, carte actuelle et de nombreux poissons sauvages en suggestion, la formule fonctionne toujours bien. Côté prix, tu peux déjeuner pour 12€ avec la grillade  du jour ; à la carte le ticket tourne plutôt autour de 40€. En prime, tu profites d’une vue ( d’un aperçu) sur la dune du Pyla.

Tout cela dans un univers très  néo brasserie, de la cuisine ouverte s’échappent les bruits de vaisselle. Un peu bruyant peut-être, mais tellement vivant.

Le bouchon du Ferret . Sophie Juby

Le bouchon du Ferret . Sophie Juby

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s