Année: 2013

Chris Salier peint le bassin sur toile de lin.

Chris Salier a développé un procédé original qui donne à ses vues du bassin une touche de  modernité faisant défaut à bien des peintures figuratives. En premier elle ne peint pas sur des toiles blanches mais sur de la toile de lin brute importée d’Italie et montée sur châssis.Cette toile de lin donnera un aspect très matériel à son travail. Ensuite elle réalise d’abord un croquis in situ en aquarelle. Puis en atelier, elle prépare elle même ses couleurs. Si elle tient ses recettes secrètes, elle évoque toutefois l’utilisation de pigments naturels minéraux ou végétaux. Elle procède au mélange de pigments avec de la résine et autres composants. Sur la toile elle trace une esquisse et enfin elle se lance d’un geste très sur de professionnelle. En effet sa technique laissant apparaître la toile de lin brute, il lui est impossible de reprendre son travail comme on peut le faire sur une toile blanche. J’aimerai partager avec toi mon coup de cœur pour ses gros plans sur les villages ostréicoles. 

Hôtel Côté Sable Pascal Bataille invite Bernard Cazaubon pour son livre  » L’Ostréopithèque « 

Bernard Cazaubon  présente son dernier polar. Meurtres en première ligne. Un nouveau roman qui mêle avec bonheur, les univers de Bernard  Cazaubon. Le monde du barreau rencontre  celui de l’ostréiculture. Un livre ou l’on retrouve des personnalités du Ferret. A emporter pour une après-midi détente au banc d’Arguin. «  L’Ostréopithèque », Bernard Cazaubon, Éditions Vents salés, 19 euros.

Thomas L’Hérisson , un chef talentueux à découvrir à l’Auberge Saint Jean

La météo est incertaine.Oublie le banc d’Arguin et délaisse le Ferret pour une balade dans l’entre-deux mers et prends le temps d’un déjeuner raffiné à Saint jean de Blaignac au sud est de Saint Emilion. 8 Rue du Pont  33420 Saint-Jean-de-Blaignac 05 57 74 95 50 L’ adresse te donnera bien des émotions gustatives. Une alternative reposante à l’ambiance un tantinet bling bling du Cap Ferret. Les Plats Le Dessert

Vélo californien & sac à pain : So Chic !!!

 Je hais le sac à dos, immonde boule portée sur ton dos. Alors je dis Bravo au sac à pain (12,90 €) inventé par Nicolas & je te conseille de l’acheter à sa boutique Western  Flyer de la Forestière. Désormais en revenant de chez Pascal, tu auras la chic attitude !! Et puis dans la boutique de Nico dédiée à la glisse  tu trouveras certainement de quoi t’amuser au Ferret. Let’s have fun !!!!!

L’été au Ferret : 2 livres incontournables !!!

Tu veux apprendre le Ferret très vite ? Mon conseil : achète chez Alice les 2 livres indispensables. Rencontre au Cap de Ulrich Chofflet & Un été au Cap Ferret de Fabienne Legrand Le livre d’Ulrich Chofflet ressemble à notre album de famille.  Une galerie de portraits de ceux qui ont marqué notre enfance très Ferret associée à la génération qui prend doucement les commandes de la ville. Un livre à offrir absolument … Fabienne, elle en bonne illustratrice a croqué toutes les personnalités du Ferret. Mais elle les met en scène de façon humoristique. Son livre est le parcours initiatique d’une parisienne au Ferret. Une bonne introduction à notre petit monde destinée à tous les estrangers … Fiches techniques :

Carpaccio de mule du bassin

Le mulet est appelé « mule » sur le bassin d’Arcachon. Espèce beaucoup moins noble que le Bar, le maigre ou la sole, sa chair ferme est pourtant  goûteuse. Avec Mahël du restaurant le Platane, je te propose un carpaccio à déguster bien frais. Attention cette préparation n’attend pas. Tu peux découper le poisson en avance. Mais surtout tu l’assaisonnes au dernier moment pour ne pas cuire le filet et garder un petit côté croquant bien sympa !

Marché du Ferret 27 juin, un parfum d’été

La petite brume dissipée Ce jeudi, la journée s’annonçait superbe, chaude & ensoleillée. J’en profite pour construire mon programme pour l’été. Une journée type ça pourrait ressembler à celle-la : v  Ca commence en sirotant une tasse de Lapsang Souchong à regarder le dernier Guy   Couach en essai sur  le bassin v  Ca continue par un tour sur mon marché préféré suivi d’un déjeuner light façon Sophie Juby. v  L’après midi, shopping à la boutique Temps d’Em v  Pour  terminer  un plateau d’huîtres de Chai Bertrand…… Rien de mieux qu’une partie de shopping pour bien terminer une journée !!!

Les encres de Serge Roubichou: le Ferret en noir & blanc

Bordeaux, rue Bouffard. Le Ferret me rattrape dans la vitrine de la galerie Florian Arar. Vues du  Mimbeau en monochrome. Ces derniers mois, j’ai vu le ferret s’habiller de gris, comme si un décorateur fou peignait le ciel d’un nuancier : étain, argent, perle, acier, souris, fer. L’encre de chine donne aux paysages du bassin la modernité qui manquait à l’aquarelle. Le travail de Serge Roubichou devient tendance !!  Moi j’aimerais bien accrocher ces vues sur les murs de ma cabane. Comme toujours ma Ferret attitude me pousse à aller plus loin. Voici le résultat de mon échange avec Serge. Un homme passionné du Bassin, du Ferret et du patrimoine. Il se dit « gourmand de rencontres ». C’est donc un vrai bonheur que d’échanger nos impressions bassin. Voici sa petite interview :  

Anguille du bassin laquée & salicornes du Mimbeau : la recette d’Emmanuel Goncalves chef du Pinasse Café.

Les coulisses du Pinasse Café…. Tu en rêves…Je viens d’y passer un moment merveilleux avec le chef  Emmanuel Goncalves. Comme tu me suis depuis le début, je veux bien partager avec toi sa leçon de cuisine : un pur bonheur. Génial que de suivre ce chef en cuisine. Il est pro,  passionné et en plus il sait poser pour les photos. J’aime beaucoup son approche du métier; Emmanuel aime tous les produits même les plus simples. Pour lui, le savoir faire du chef s’exprime dans l’art de sublimer les petits produits.  Démonstration avec cette superbe leçon : l’anguille du bassin aux petits lardons.

Entretien au ferret : Emmanuel Goncalves, chef du Pinasse Café

Si je te dis Pinasse café, Tu penses  d’abord à un emplacement en première ligne, à l’arrivée du débarcadère du Cap Ferret. Un lieu doté  d’une vue  grandiose sur  le bassin d’Arcachon et la dune du Pyla. Tu vois aussi une villa  arcachonnaise astucieusement transformée en restaurant avec terrasse. Tu me parles ensuite d’une rénovation très réussie menée en 2011 par les architectes Teisseire & Touton. Le duo a installé une modernité contrôlée où le bois naturel, la  vue sur le bassin et la luminosité sont omniprésents. Oui tu as raison, mais tu oublies de parler d’une cuisine axée sur les produits de la mer, composée uniquement de produits frais et dirigée par Emmanuel Goncalves. Tu oublies la  brigade de 22 cuisiniers en saison servant 600 couverts/ jour. Je t’emmène donc dans les coulisses de Pinasse Café à la rencontre du chef. Emmanuel m’a reçu avec beaucoup de simplicité dans son laboratoire. Nous avons parlé cuisine, bien sur mais aussi de l’esprit qui règne ici. De la vision partagée entre le chef et les propriétaires …

Entretien au ferret : La mini Bordelaise

Juchée sur ses premiers talons, elle navigue entre Cauderan et le Cap Ferret. Fine mouche, elle sait décrypter tous les codes du monde policé dans lequel elle a grandi. En mode et décoration, elle a déjà un goût très sur affuté par les conseils piochés dans le Elle de maman. Son œil de pro s’est aussi formé par de longues balades shopping l’hiver rue Sainte Catherine, l’été  au marché du Ferret. Au Ferret, elle se déplace souvent en bande. Le matin, avec ses copines qui lui ressemblent en tout point elle fait les  boutiques, évalue, repère et s’organisera pour faire craquer papa ou maman pour un nouveau bracelet de chez Jane de Boy, un Kikoy de Simone & Georges ou un bikini en liberty  repéré chez Popies. L’après-midi elle papote sur la plage du centre en observant d’un œil faussement dégagé les boys qui passent à sa portée. Le soir, faute de teens party, elle accompagne sagement ses parents à la maison du Bassin  ou bien retrouve les copines pour une dernière partie de piapia. …

Bar juste Grillé , asperges vertes & sa purée parfumée au thym.

Inutile de le taper, le thermomètre reste bloqué à 18°. Difficile de te parler de balades en bateau, de jogging sur la plage ou d’escalader la dune du Pyla . Inutile de le taper, le thermomètre reste bloqué à 18°. Difficile de te parler de balades en bateau, de jogging sur la plage ou d’escalader la dune du Pyla . Revenons donc au fondamentaux : une bonne leçon de cuisine pour réveiller les papilles. Si le bassin d’Arcachon est le  pays de l’huître, on y trouve aussi de succulents poissons : soles, turbots, daurades, bars, maigres et bien d’autres espèces. Je te propose une recette très simple qui met en valeur la qualité du poisson juste pêché. J’ai choisi un bar moucheté (12€ le kilo chez Eole) mais selon les arrivages, tu peux utiliser de la daurade ou du maigre. Allez vas y régale toi…