Mois: octobre 2014

Dimanche je te quitterai.

A la jetée Bélisaire, Je prendrai la navette de 16 H30 pour Arcachon. Je gagnerai la gare, puis le TGV de  17H19 vers Paris. Tu m’embrasseras à pleine bouche dans la file d’attente qui mène au ponton d’embarquement. Tu murmureras « sois sage » à mon oreille. Tu m’enlaceras jusqu’à l’indécence de ces adieux partagés avec ceux qui se quitteront ce jour là. Je ne me retournerai pas La passerelle franchie, je resterai debout à l’arrière du bac. Le bateau s’éloignera, Je n’agiterai pas le bras. Mais j’emporterai avec moi le souvenir de nos vraies vacances : les petits matins à regarder le soleil se lever sur la dune du Pyla, nos selfies au sommet du phare du Cap Ferret, nos cris, nos rires dans les vagues de l’océan, les odeurs de pins chauffés au soleil, les dunes blanches que tu manges dans ma main, nos soirées à l’Ultrabrut, tes yeux qui brillent quand tu me regardes, tes mains devenues pressantes et nos câlins dans ta cabane en bois.   Publicités

Diner à l’Hôtel de la Plage à L’herbe, lège cap ferret.

En premier il y a le décor, le village de l’herbe, un mini Disneyland des villages ostréicoles où s’alignent d’anciennes cabanes en bois toutes amoureusement entretenues. Charmant, propret, un peu carte postale, la palette est large pour décrire ce minuscule village posé entre une dune boisée et le bassin. L’ensemble a gardé sa vocation ostréicole même si certaines maisons sont devenues des résidences secondaires. Ensuite il y a Chez Magne, un charmant hôtel-restaurant à la coquette façade de bois vanille bordée de rouge, un endroit mythique édifié à partir d’une cantine de chantier. Le lieu repris par le bordelais Nicolas Lascombe a gardé son âme mais offre désormais une cuisine actuelle façon brasserie comme à Paris ou à Bordeaux. Le cadre est resté typique mais les incontournables de la Brasserie Bordelaise sont là : -Le bar façon table d’hôte où viennent déjeuner les habitués. -La cuisine ouverte sur la salle et partout la présence de maxi flacon de rosé. Ensuite il y a la jolie clientèle, le spot un peu caché fait les délices de …

Trois Peintres , Trois regards sur le bassin. Vicente, Serge Audon, Carmen Dominguez-Jordan

Huiles ou aquarelles, Serge Audon fait le choix du monochrome. Sa palette se limite volontairement au bleu sous toutes ces déclinaisons brume d’azur, bleu pastel, bleu outremer, indigo et même acier, pétrole. Son bassin est une vaste étendue d’eau ou la présence humaine se limite à quelques piquets de parcs à huîtres comme abandonnés par le temps. Une vision apaisante, accrochée au mur de ton bureau, elle sera parfaite pour une pause no stress. Carmen Dominguez-Jordan propose une vision plus épurée. Le bassin prend des teintes métalliques : perle, tourterelle, acier, ardoise Son travail évolue d’une représentation stylisée vers une totale abstraction. Le trait est nerveux, dynamique, le rendu très décoratif. Vicente a gardé de son passé de graphiste le goût du trait et la passion du détail. Le bassin est tout entier dans ses villages ostréicoles dont elle dessine les cabanes de mémoire. Avec le temps, ses tableaux s’enrichissent de multiples clins d’oeil . Tu remarqueras le linge qui sèche : un bikini en lieu et place d’un vêtement de travail. La pinasse est à la …

Le F des Fontaines à Taussat, on est bien !!! et c’est bon !!!

Amazing !!! Waouh !!! Le site, la vue, juste trop trop bien. Suis moi,  on est à l’extrémité du port de plaisance de Taussat, à deux pas d’Andernos. Le restaurant en vigie, la terrasse posée en bordure de perré. La vue à 180° sur le nord du bassin d’Arcachon. Un emplacement complètement club Med. Le restaurant, comment te dire ? Une vieille adresse relookée au printemps avec une immense terrasse. « Cinq mois de travaux, 500 000 euros d’investissements ». Une harmonie de gris rehaussée de touches fuchsia. Moderne sans être design, clean et sobre. Bien vu !!! N’oublie pas la star ici c’est le bassin. L’accueil ? Au premier contact Fabienne et Stéphane Grafouillère sont parfois réservés. Ne sois pas surpris, même dans le Sud, on ne donne pas toujours tout la première fois. Un peu de pudeur, c’est permis. Un physique impressionnant. Rien de surprenant au pays du Rugby. Le couple travaille dans la restauration depuis vingt cinq ans. De vrais pros que j’ai connus chez Yvan au Cap Ferret, à l’époque le QG des passionnés du ballon …

Un dimanche à Andernos

Pinasse, beacher, vedette ou jet-ski, en octobre tu ranges les jouets d’été. Le banc d’Arguin, l’île aux oiseaux, délaisse tes spots habituels. Profite de l’automne !!! Débarrassé de sa brume de chaleur, le bassin prend des couleurs nouvelles, saturées, intenses. Pour mieux goûter l’expérience, déniche-toi un véhicule fun. Pourquoi pas une vieille anglaise ou alors en mode biker un bon bicylindre, histoire de rouler à l’air libre. Invente-toi un nouvel itinéraire. Arrête-toi dans un des ports ostréicoles : Biganos, Audenge, Taussat ou Andernos. Il y a toujours un restaurant ou une dégustation d’huîtres pour un déjeuner les pieds dans l’eau, un banc au soleil pour une sieste en amoureux. Petit retour d’expérience, mon programme pour un Dimanche à Andernos. Commence par l’exposition « Les Artistes comme à Montmartre ». C’est chaque premier dimanche du mois, à côté des ruines romaines. Une quinzaine de peintres, autant de visions du bassin. Au moins une pour toi. Tu continues par l’adorable église Saint Eloi. Ce matin, parée comme une jeune mariée, elle embaumait le lys. Humm J’adore !!! Un parfum lourd, sucré montait …

Château Pape-Clément : la pinasse Bleu de Mer en vedette

La pinasse à voile Bleu de Mer, tout juste lancée et déjà star. Elle s’affiche sur la toile de Karine Legros et s’expose à la Cave des Découvertes. Bleue et Blanche, elle porte fièrement les couleurs d’un rosé du Languedoc, propriété du sérial entrepreneur Bordelais Bernard Magrez. L’homme d’affaires est aussi un fidèle du bassin et grand amateur de régates de pinasse. Les chantiers navals Bossuet ont donné vie à son rêve : une embarcation conçue et fabriquée à Arcachon et mise à l’eau en juillet 2014. Bleu de mer, un bateau technique et performant participera aux régates de voiliers traditionnels du Bassin coachée par l’association l’Amicale des Pinasseyres du Bassin d’Arcachon et de son président Jérôme Pigneux. L’élégance de la pinasse a séduit l’artiste peintre Karine Legros qui en a fait la vedette de son exposition à la boutique La Cave des Découvertes de Château Pape – Clément. Les tableaux resteront en place jusqu’en décembre, pense à organiser une visite dégustation d’ici là.