Mes instantanés
1 commentaire

Grrrrr Interminable Hiver !!! Je hais le mois de février

En gros 28 jours de mauvais temps : du gris, du froid, de la pluie, du vent.

En plus c’est les vacances, la tribu est au complet. Au Ferret, on vit le luxe absolu en mode digitale détox : no connexion, no wifi, pas de jeu en ligne, pas de consoles, après faut juste assurer pour calmer les ados en manque. On a fait le plein de jeux de cartes. J’adore les jeux de société, on se retrouve entre famille et copains, complices, adversaires. J’aime bien Time’s Up. Les cartes représentent des personnages. On joue en équipes en quatre manches. À chaque manche, un joueur essaye en 30 secondes de faire deviner le plus de personnages possible à son équipe. Tu peux décrire, mimer mais pas nommer. L’idée c’est de mixer les générations, de rapprocher les cousins que la vie éloigne. Là tu découvres vraiment un autre visage de tes proches, trop fun oncle Franck et ses descriptions bidons !!! et Les grimaces de Laura imitant Maïté, la mamie-cuisinière Sud-Ouest des premières télé-réalité cuisine, à pleurer de rire !!!

_DSC5278

Mais le plus drôle, le plus bête aussi, c’est Jungle speed. 80 Cartes illustrées de formes géométriques sont réparties entre tous les joueurs. Le gagnant de la partie est celui qui s’est débarrassé le premier de toutes ses cartes. Les règles sont ultra simples : Le premier joueur retourne devant lui la première carte. Les autres joueurs font la même chose jusqu’à qu’une carte retournée possède le même symbole qu’une carte posé précédemment. Quand cela arrive, il faut attraper le totem placé au milieu de la table. Mais si tu as mal vu, si tu te trompes, tu ramasses tout le paquet. Le hic, c’est que les formes sont assez stranges, tu les confonds facilement. Si t’es pas concentré, tu te plantes. Un jeu de rapidité et un bon défouloir.

En février, il y a quand même des fenêtres de beau temps, du vent mais des éclaircies. Tu en profites pour rassembler la smala et emmener tout ton petit monde à la pointe. Les jours de tempête, on se croirait dans un autre monde. Les vagues se croisent, cassent et viennent ronger la plage. Le vent cingle et dessine un paysage lunaire. L’écume se concentre en improbable mousse. Tu progresses difficilement en rejoignant les blockhaus. Mets-toi à l’abri, au calme et Respire ! Les embruns, l’air chargé en iode en une heure tu fais le plein d’énergie. Humm c’est bon.

DSC_0023

DSC_0107
DSC_0045

Quand tu te retournes pour rentrer, c’est juste magique. Le vent te porte, le sable vole devant toi.

la pointe du Cap Ferret

DSC_0123
DSC_0059

DSC_0135

Cette vue dégagée sur la dune du Pyla, le ciel de traîne, la luminosité.

OMG !!! Amazing !!! Breathtaking !!!

Et ce terrain de jeu !!! la plage quasi-déserte !!!

DSC_0138

DSC_0139

DSC_0140

DSC_0142 (1)

plage de la pointe cap Ferret

Quand tu rentres tu es bien. Tu t’installes autour d’un feu de pines, une tasse de Lapsang Souchong, le dernier Houellebecq, Soumission ou si tu étais passé à côté cet été Fifty Shades of Grey, le mummy porn. Le soir lâche-toi sur une généreuse raclette, aussi incontournable que le barbecue l’été. Tu poses tout sur la table, les charcuteries espagnoles les pickles et les pommes de terre fondantes. C’est çà les vacances chacun se sert comme il veut. Adieu l’équilibre alimentaire le bien manger et le régime veggie.Oui, t’as raison bonjour les kilos.

Mais voilà Février se termine bientôt. Chouette !!!

Publicités

1 commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s