Mes instantanés
Laisser un commentaire

Les pilleurs de glace, Pierre Hurmic

IMG_4990Des projets pour ce week-end ? T’as vu la météo ? J’suis dégoûtée.

17 ° au Ferret samedi, le banc d’Arguin, la plage c’est mort.

Alors sois tu fais comme Bozo, tu restes dans ta niche.

Sois tu fais comme moi, tu reste dans ta couette. Tu peux y faire beaucoup de choses dont je ne parlerai pas et quand tu seras fatigué, tu prendra un bouquin.  J’ai testé pour toi Les pilleurs de glace aux Edtions Vents Salés.

IMG_4813_DSC8574

Derrière un titre énigmatique se cache une vraie bonne idée de roman écologique et judiciaire. Porté par ses convictions d’éco-responsabilité, Pierre Hurmic nous convie au procès un rien Kafkaïen de Pierre Savignal, un homme ordinaire employé de banque et pollueur tranquille.

L’homme ne comprend pas bien les raisons de sa mise en examen pour délit de non assistance à planète en danger. Pierre Savignal se voyait comme un citoyen ordinaire. L’auteur le qualifiera brutalement de jouisseur compulsif coupable de consommation frénétique et abusive. Un détour par la case prison et quelques mois de vie en cellule de 10m2 en compagnie d’Ejnar Takriapik, un réfugié climatique du Groenland vont transformer notre héros ordinaire. L’esquimau a vu sa vie de pêcheur bouleversée par la fonte de la banquise, une des conséquences visibles du réchauffement de la planète. Il a quitté un territoire durablement affecté par nos modes de vie pourvoyeurs de rejet de CO2. C’est lui qui va montrer à Pierre Savignal la voie d’une écologie préventive capable de minimiser notre impact sur la planète. Je n’en dis pas plus, je te laisse lire le livre. Tu y découvriras aussi beaucoup de personnages secondaires aux surnoms transparents comme Pourridor, le gardien de prison ancien coureur cycliste, fripouille caractérisée et organisateur de trafics en tout genre au sein de la prison. C’est un vrai roman, le ton est ludique mais les références au monde judiciaire et au monde carcéral sont bien réelles. Pierre Hurmic est avocat et il connaît bien les coulisses des tribunaux. Il s’amuse même à caricaturer des vedettes de ce petit monde que les initiés reconnaîtront. Mais ce premier roman c’est avant tout une leçon d’écologie positive, un moyen pour Pierre Hurmic de faire avancer ses idées avec plus de succès que dans le combat politique. Son ouvrage est porteur d’un message : celui de l’urgence à changer notre modèle économique. Mieux consommer pour diminuer notre empreinte écologique et permettre le partage de ressources limitées dans un contexte d’accroissement exponentiel de la population mondiale.

Pierre Hurmic

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s