Mes instantanés
2 commentaires

La Pignotte: la bouchée croquante made in Andernos

Un bonbon de chocolat totalement addictif. Une gourmandise douce et croquante à la fois. Tu en doutes ? Partage cette expérience avec tes copines. Pose une bourriche sur la table au moment du café. T’es une vraie fille, t’es au régime carotte beefsteak haché depuis un mois. Objectif maillot zéro défaut avant l ‘été. Pourtant tu vas craquer ! Tu commences par picorer la première Pignotte histoire de faire durer le plaisir. Oui mais c’est carrément trop bon. Alors tu y reviens. Encore et peut être encore une autre fois. Cà dépend.

 

Tu veux en savoir plus, voilà l’histoire 

Jean-Luc Lazaro

Jean-Luc Lazaro reprend la maison Richard à Andernos en 2004. Dans le fond de commerce, il trouve une petite douceur mélange de fruits secs et chocolat appelée la brindille. Jean-Luc remet tout à plat, travaille la recette, la forme et rebaptise le produit Pignotte. Le nom appartient au patois local. Il fait référence à la fois à la petite pigne, la petite pomme de pin et à la cabane du résinier ; le pignotte est aussi l’appellation donnée au piquet de pin servant de démarcation entre les parcs à huîtres du bassin. Voilà on a une jolie histoire, un nom bien local. On continue avec

 

Les ingrédients :

  • Des amandes de Provence grillées dans un sirop léger
  • Des pignons d’Espagne torréfiés
  • Une pointe de riz soufflé
  • Du chocolat Caraïbes de chez Valrhona, un grand cru à 66% de cacao

La fabrication :

  • Elle est faite sur place, de façon totalement artisanale.
  • Le chef rêve d’ailleurs d’un atelier modernisé & complètement ouvert au public

Le packaging :

Pignotte , maison Richard

  • le sachet de 100gr à grignoter en bouquinant, petit plaisir solitaire ou à partager
  • La bourriche de 150 Gr. Un emballage qui rappelle le conditionnement des huîtres. Sympa à offrir aux copains.
  • La mini-bourriche. 4 Pignottes pour un super cadeau d’invité à poser sur les tables d’une réception. Un des idées d’Isabelle Vergès venue en 2014 prendre en charge le marketing et le développement commercial du produit.

Les déclinaisons :

  • Noir, lait blanc et dernier-né Dulcey un truc de fou
  • Le Dulcey, c’est un chocolat blanc légèrement caramélisé avec une pointe de sel en final. Juste une tuerie mise au point par Valrhona

Où l’acheter :

  • A la boutique d’Andernos, sur le web avec la boutique en ligne.
  • Lors de manifestation comme le marché de Noël de bordeaux
  • Dans les bonnes épiceries fines du Bassin.

_DSC4732 _DSC8827

 

 

2 commentaires

  1. Gibierge beatrice dit

    Eh oui je confirme les pignottes c’est trop trop bon !!!encore un très joli reportage
    Bravo sophie pour tous tes magnifiques reportages .

    J'aime

  2. Voilà moi qui voulait commencer un régime je vais être tentée par la gourmandise & goûter …. hum gourmandes s’abstenir !!!! Bon tant pis je ferai des kms sur le sable avec mon appareil photos …….. Bises Sophie à bientôt

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s