Où sortir, où manger au Ferret
Laisser un commentaire

New : Cocotte, une adresse pour bruncher comme à Brooklyn

Attention Cocotte a changé. Ludovic, un passionné de cuisine a repris le restaurant sous le nom du Caillebotis. Nouvelle équipe, nouvelle formule. on oublie le brunch

_DSC5680

Coraline la parisienne a transformé L’hôtel-restaurant l’O d’Ici en QG pour hipsters à la barbe généreuse. La nouvelle déco style recyclerie donne au lieu un air de Brooklyn, où de Shoreditch, East London. Ouvert en non-stop, Cocotte propose un petit déjeuner de 8 à 10H, un déjeuner à midi et le soir une cuisine style finger food. Tout est frais & fait maison, même le pain, par la jeune chef Alicia.

_DSC5601

_DSC5625

Cocotte cap ferret

Alicia, cocotte Cap Ferret

J’ai envie de te raconter l’histoire version Sophie Juby, un rien mytho.

Coraline, travaille dans la communication, tout comme son magnifique fiancé Thomas. Ils partagent un 30m2 dans le marais, bossent comme des fous et adorent sortir dans les petits restos branchés de leur quartier. Mais bim bam boum Thomas se lasse et papillonne. Notre héroïne prend la nouvelle comme la chute du mur du Berlin : inimaginable mais pourtant bien vraie. Telle une Ossie déboussolé par un monde qui s’écroule, elle file se réfugier chez mémé à Limoges ou Clermont-Ferrand. Là-bas c’est comme dans Goodbye Lénine, rien n’a changé depuis les années 70. La maison de mémé est toute entière décorée de fleurs en plastique et de meubles en formica. Ce décor popu-moche de cadre en canevas et de babioles kitsch l’apaise et l’inspire. Elle imagine créer un restaurant dans une ambiance récup vintage. Une fois le chagrin envolé, elle reprend sa route et stoppe au Ferret, le paradis de ses amours enfantines. En cherchant, elle trouve une affaire à reprendre et l’aventure Cocotte commence là. Aidée de son copain Manu, lui aussi en quête d’un changement de vie elle débarrasse les lieux de ses ornements inutiles, retrouve les murs d’origine, repeint le lambris. Elle retourne chez grand-mère avec un mini van et charge tous les meubles oubliés qui trainaient au grenier. Elle flashe même sur le solex de pépé. Celui qu’il chevauchait chaque jour pour aller pointer chez Michelin. L’histoire de Cocotte pourrait commencer comme cela.

Brunch Cap Ferret

 

En vrai, c’est plus simple. Coraline est bien venue de Paris. Déso, elle ne soigne pas de chagrin d’amour au Ferret. Non, côté cœur tout va bien pour elle. Elle ne passe pas ses journées sur Facebook à la recherche de son amour de jeunesse, celui qui l’embrassait derrière la dune de la plage du Truc Vert. L’envie de rupture, d’une nouvelle vie est venue doucement avec ses trente ans. Elle se lassait de son job de juriste patrimonial, un métier très sérieux, suite logique de son master en droit des Sociétés. La restauration lui trottait dans la tête depuis ses jobs d’étudiante. Son idée c’était de créer un lieu différent dans une atmosphère vintage et plutôt à Bordeaux. Elle a muri son projet par des rencontres multiples et le Cap Ferret s’est imposé comme le lieu idéal pour son entreprise.

Une fois l’achat de l’O d’Ici réalisé, elle a chiné, bricolé le mobilier qu’elle imaginait pour ce lieu. En fin de parcours, elle rencontre un brocanteur ancien cuisinier qui lui apporte une foule de conseils et d’objets de récupération tables, chaises, petites déco. Elle monte une équipe avec Alicia et en cuisine. La chef s’est formée à Caen en cuisine et en pâtisserie. Elle a commencé par Melbourne, Australie et revient en France pour ce premier poste. Alicia propose une cuisine très SaveursElle déco, très c’est moi qui l’ai fait : pissaladière, flan de légumes et salades variées. Elle compose autant un menu végétarien qu’un bon burger avec Ketchup, frites et pain maison.

_DSC0791

Le brunch du dimanche est un must, à tester absolument. Tartes, rillettes de poisson, champignons farcis, planche de charcuterie ou de fromage et un joli buffet de desserts. Je n’oublie pas les jus de fruits fraîchement pressés et la délicieuse salade de fruits de saison.

_DSC5615

_DSC5628

_DSC5671

Pour info :

  • Cocotte c’est 62 Avenue de l’Océan Cap Ferret 05 57 70 59 13
  • C’est un Hôtel, 5 chambres
  • Petit déjeuner de 8H à 10H pour 10€
  • Ouvert pour le déjeuner et le diner tous les jours
  • Brunch le dimanche uniquement de 12H à 14H, 25€/pers

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s