Mes instantanés
2 commentaires

La rentrée c’est mardi. Oups, On fait comment ?

Version femme parfaite : les RDV chez le médecin pour les certificats de gym sont déjà bouclés, tout pareil pour les inscriptions aux activités du mercredi, ton cours de Zumba et les fournitures scolaires. Tu n’as pas zappé la mise au point du planning de la maison : intendance, pressing et ménage tout en ayant repris le boulot le 22 août.

Diapositive1

L’alternative : la slow attitude, celle qui prolonge l’été. Tu commences par les incontournables : RDV de médecin et autres. Tu bloques deux heures un matin et tu bookes tout.

Next, tu programmes la maison en mode Ferret : autonomie maximale pour tous, repas style finger food et rosé, crudités à gogo, tomates, melon, chips,  plancha et glaces à tous les repas. Une seule règle : fin de partie pour les petits à 21h et 23h pour les ados. On ne triche pas avec le sommeil. Le dress code de septembre garde un goût de vacances : robe légère, tropéziennes et vernis punchy. Habille toi de blanc et beige, les couleurs idéales pour sublimer ta peau couleur abricot doré. Make up léger : huile prodigieuse et un soupçon de mascara. Les enfants garderont le TS et le bermuda. Reste ton chéri qui refuse de porter des chemises froissées. Prend lui un abonnement au pressing du coin.

Les sorties, en extérieur uniquement. Refuse les cinémas, les théâtres ou les vernissages. Traque les terrasses, les courettes, les placettes où l’on mange dehors. A la maison profite du jardin, de la terrasse ou du balcon pourvu que tu sois à l’air libre.

_DSC6849

Cultive ton humeur légère en la nourrissant de littérature futile. Fait le plein de bouquins très Ferret, polars ou chroniques, les éditions Vents Salés proposent un joli choix de livres très bassin. Je te conseille les chroniques du Ferret de Jeanne Faivre d’Arcier : drôle et complètement Ferret. L’auteur raconte ses premiers pas sur la presqu’île, elle la parisienne pas encore nature au style un brin gouailleur.

IMG_5419

La recherche de la villa, les débuts en bateau sur le bassin sont tellement vrais.

Quelques jours de ce régime suffisent à nous dégoûter des boxons crapoteux auquel nous condamne un financement ric-rac.

Le chapitre sur la méhari reste mon préféré: les joies de la voiture ancienne, son inconfort, ses  pannes à répétition mais sa classe inimitable. So Cap Ferret.

Tu sais tout, à toi de décider. Dernier conseil, profite du week-end, retourne au Ferret. Samedi 35° attendu. Un dernier tour à Arguin ?

2 commentaires

  1. Salut Sophie, toi l’habitante de Langon-Sur-Cap-Ferret 😉

    Nous nous sommes croisés à ONA, moi en casquette, toi en photographe vedette, photo très réussi d’ailleurs ! Merci !!

    Avec Angèle nous sommes maintenant habitant du bassin, à Andernos-Les-Langons, nous sommes du nord, ceux qui vivent le bassin en mode désert et lac, désert et lac, désert et lac, … Remplir, vider, remplir, vider, le souffle vital.

    Je suis artiste, Angèle aussi, vue que tu fait des sujets sur les esprits d’ici, alors j’en suis un.

    Je te laisse découvrir la face visible de l’iceberg de mes possibles humano-artistique http://www.aurelien-nadaud.com , déguste avec le temps tout ceci, flâe y donc les pieds dans l’eau, la tête dans les étoiles.

    Si un jour l’idée de titille, alors nous pouvons nous voir et jubiler d’écrire quelque chose sur moi, sur ici, sur la vie !

    Radieux présent,

    Aurélien

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s