Mes instantanés
Laisser un commentaire

Cabanes en Fête 2015 : Nice Food and Hot Fun in Winter time

 

Authentique, gourmande et populaire, la plus belle Fête de village du bassin d’Arcachon a attiré tous les copains de la presqu’île, tous les fans du bassin pour la septième et superbe édition._DSC8746

Authentique.

Samedi 5 décembre, on s’est tous retrouvé dans un décor de pro: Le port ostréicole d’Andernos. On a encouragé les régatiers des Pinasses à rames, une course incontournable des fêtes du bassin. A bord des bateaux, répliques de ceux des parqueurs d’autrefois, avaient pris place les locaux, les habitants à l’année, gardiens des traditions et du patrimoine. Les équipages se sont bagarrés pour l’honneur, pour leur association, leur village. Celui des filles de la presqu’île est arrivé quatrième sous les applaudissements enthousiastes des maris et des enfants._DSC8704 pinasse

Gourmande.

Julien Cruège, Pascal, Bruno Deligne, Sébastien Bouillon, Vincent Deniaud, Jean-René Bacquey, Delphine Gaches, Les Toqués du Cap, Benjamin Fournol, Karl Desnoyers et Marilyne Abad, Damien Guennec, Serge Schetrit, Patricia Dubarry, Arnaud Chartier, Jean-Luc Molle, Emmanuel Goncalves, Sophie Davasse, Bruno Jauryberry, Didier Bergey, Thomas Bramerie, Morgan Geraud, Régis Turbé et Christophe Doucet, Thierry Lafenêtre, Jean-Luc Lazaro, j’en oublie certainement ! Les pro du bassin et d’un peu plus loin avaient préparé des tapas à base de fruits de mer et des bouchées gourmandes. Huîtres nature, rôties au barbecue et garnies de foie gras, poêlée de pétoncles, moules de multiples façons et même des soupes de saison, comme une virée tapas à San Sebastian, tu grignotais à chaque halte. Tu mangeais avec les doigts, chez l’ostréiculteur, debout à la cabane, l’assiette juste posée sur un tonneau ou toute autre table improvisée. Tu en profitais pour faire une dégustation géante d’entre deux mers, le seul vin proposé ce jour là. Avec un producteur par cabanes, c’était l’occasion rêvée d’oublier le rosé et de redécouvrir l’association parfaite huîtres et Entre-Deux-Mers, un assemblage à majorité de Sauvignon, sec, vif et fruité. Tu continuais avec les verrines sucrées, une presqu’île flottante du Pinasse café, un macaron de Benjamin Fournol et la tuerie du jour : une mousse chocolat noisette, cœur de nougatine aux fruits secs. Une pépite signée Jean-Luc Lazaro de la pâtisserie Richard à Andernos._DSC8841

_DSC8856

_DSC8572 (1)

_DSC8629 (1)

_DSC8621

_DSC8822

_DSC8816

Populaire.

30 000 personnes en 2014, L’édition 2015 portée par un temps de rêve, tempête de beau temps et 18°, a dû dépasser le record. Dès 11h30, les ruelles du port se sont remplies d’une foule colorée de familles, de copains venus profiter de cette superbe journée d’hiver.

L’attractivité de la manifestation dépasse largement le cadre du bassin. J’ai rencontré des Bordelais bien sûr mais aussi des gens du pays basque et même des habitants du Var très fiers de poser pour une photo souvenir.Des pinasses, des tapas et des bandas, la fête à l’image du Sud-Ouest.

 Bonus gastronomique

A 15h, les stars de la Food sont entrées en action. Sous le chapiteau des étoiles, on a vu en démo Thierry Renou, Christophe Girardot, Pascal Nibaudeau, Nicolas Magie. Chacun a réalisé et fait déguster une spécialité présentée pour l’occasion en verrine.chefs

Le chef du Patio proposait un cannelloni de comté au filet de canard fumé et tartare d’huîtres, parfum de Yuzu et clémentines et crémeux de foie gras. Le chef de la Guérinière un opéra d’huîtres, concombre et aneth feuille d’or et hypotope on the top.Le chef du Pinasse Café un tartare de veau et huîtres, sauce jus de veau à la moutarde ancienne et oignons frits pour décor. Le chef du Saint James une huître hachée, confit de fenouil, gelée de fenouil, Kaviari tobiko ou œufs de poisson volant, langue d’oursin et crème d’oursin on the top. 20 mn de démo pour chacun pas le temps de te noter les recettes. Gros coup de cœur pour l’opéra Huîtres et concombre  de Christophe Girardot. Le chef excelle dans ces mises en scène créatives et techniques. Une nouvelle fois, il avait apporté sa machine extraordinaire qui découpe les légumes en lasagne. Un truc de fou à voir en vidéo. Donc là, il nous a débité le concombre en large lanière puis a réalisé un montage comme en pâtisserie en alternant une couche de biscuit sorte de blinis à base de pomme de terre, un crémeux à l’huître et un feuille de concombre. Une fois démoulé, il a découpé le gâteau en carré et surmonté chaque bouchée d’une mini feuille d’or et d’une feuille d’hypotope pour sa jolie forme et son élégante bordure. Superbe ! Bravo chef !_DSC9003

CHRISTOPHE 2
Bravo les chefs. Pour Sophie Juby la journée s’arrête ici. Les plus courageux ont continué d’enchaîner les tapas et les verres de blanc jusqu’au feu d’artifice de 19h30. Finir par une explosion de couleurs, la tête dans les étoiles, les yeux écarquillés, le sourire XXL comme des gosses, c’est aussi dans l’ADN des fêtes du Bassin.

 

 

 

 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s