Le marché du Cap Ferret
7 commentaires

La p’tite boulangerie du Ferret : une histoire de food, d’entrepreneurs et de Sud-Ouest.

 

Christophe Trias, connu depuis vingt ans au Ferret pour son épicerie épicurienne s’est associé avec Pascal Rigo boulanger français installé à San Francisco.

L’entrepreneur Californien découvre l’Epicerie de Christophe en tant que client. Les deux hommes partagent la passion du produit bon et bien fait, la communication s’établit facilement. Ils se découvrent un passé commun autour du club de foot de Saint Symphorien dans les landes Girondines. Ils deviennent copains. Vient un jour l’idée d’une boulangerie où tout serait fait maison, sur place avec des ingrédients biologiques, du levain naturel. Ils réfléchissent, passent des heures à mettre au point leur projet et se lancent. Ils conçoivent une mini boulangerie de 27 m2 mitoyenne de l’Epicerie. Ils se concentrent sur l’essentiel : un pétrin, un four et un comptoir de vente ouvert sur l’avenue du Monument Salins. Ils recrutent un homme de métier, Xavier Robert, et ouvrent leur point de vente en mars 2016.

_DSC8625

_DSC8654

_DSC8695

_DSC8648

Le concept du bio, bon et chic a immédiatement trouvé son public. Le Cap Ferret craque pour leur addictive ficelle-apéro.

Imagine une mini baguette à base de farine bio déclinée en version nature, poivre-parmesan, chorizo ou olives. Oh lala, la poivre-parmesan: un jolie croûte croquante, des parfums puissants. Un truc à grignoter toute la journée. Elle est à l’aise partout. Elle accompagne  les balades au marché, les pique-niques sur la plage. Elle s’emporte à Arguin et s’il en reste se retrouve en mini tranches le soir à l’apéro.

_DSC9999

Elle copine avec le reste de la courte carte de la boulangerie : La baguette des copains, la ficelle choco-noisette du matin, la tarte aux légumes ou le dessert du jour comme la tarte abricot-pistache aux fruits frais et pistaches d’Espagne de ce week-end. Le samedi, tu peux même y trouver une sélection de sandwichs garnis des fromages et jambons de l’épicerie.

J’ai pas testé mais léché avec les yeux une jolie Tarte au citron meringuée sable breton coco amande et crème citron et le futur bestseller une TropCapienne à base de brioche au miel de tamaris produit dans le médoc.

_DSC8681

 

_DSC8658La P’tite Boulangerie du Ferret

  • 34 Avenue du Monument Salins Cap Ferret
  • Ouvert tous les jours à partir du 18 juin et pour l’été
  • Horaires de 7h30 à 13h30 et de 17h à 20h30
Publicités

7 commentaires

  1. Pingback: La P’tite Pâtisserie du Cap Ferret, les meilleures gaufres de la presqu’île. | le Cap Ferret de Sophie Juby

  2. DIACONO dit

    Et vous oubliez l’inoubliable gâteau « presque basque » !
    Rien que pour ça, j’y vais exprès depuis la Belgique……

    J'aime

  3. Bonjour Sophie. Je connais bien le Cap-Ferret et toute la presqu’île que j’adore. J’irai goûter ces petits pains pas ordinaires. Je blogue depuis 7 ans…

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s