Mois: novembre 2017

Novembre au Cap Ferret

La pointe retrouve ses airs de bout du monde, une forêt de pins et d’arbousiers livrée aux écureuils. Le matin au réveil, les parfums de terre humide, ont remplacé l’odeur de sève chauffée au soleil. Dans les rues non goudronnées des 44 hectares, les rares cyclistes découvrent les joies du chemin de sable en automne, une sorte de piste barrée en nombreux endroits d’immenses flaques d’eau qui transforment la balade en rallye tout terrain. On pourrait croire les lieux totalement rendus à la nature si la solitude n’était troublée par les bruits des travaux d’hiver. Dès le début de l’automne, les constructeurs se mobilisent pour bâtir de nouvelles maisons avant la saison d’été. L’activité reste très soutenue, déconnectée du marché immobilier du reste de la France. Dans chaque rue, un permis de construire s’affiche, un chantier commence. Au départ, on voit les pins tomber, le sol éventré pour les fondations et très rapidement arrivent en kit les éléments murs et charpente en bois. Le gros oeuvre avance très vite. Il faut quatre mois pour monter …