Année: 2018

Bernard Chabbert, collectionneur d’avions de légende

Le magnétisme du bassin attire des personnalités hors du commun. Bernard Chabbert fait parti de ces hommes de passion qui ont choisi notre paradis comme cadre de vie. Et magie des rencontres inattendues, au salon du livre d’Arès, j’ai passé deux jours à la table d’un des plus grands journalistes aéronautique français. Il présentait son livre sur l’extraordinaire épopée de l’espace : Les pionniers de la conquête spatiale de 1944, L’homme-fusée aux éditions Privat. J’étais là pour le Cap Ferret du Paradis à l’Enfer. Entre conférences et dédicaces, nous avons échangé sur l’aviation, ses débuts, ses figures mythiques et ses belles machines. On s’est quitté sur une invitation à découvrir sa collection d’avions anciens installée sur l’aérodrome d’Andernos. J’étais très tenté de venir voir en vrai, le superbe Stearman PT17 bleu et jaune qui bourdonne dans le ciel du bassin en été. Fin octobre, je suis allée au hangar et là, le choc. Imaginez une exposition statique parfaitement mis en scène et éclairé par une immense verrière ; le spectacle est rarissime. Naturellement j’ai craqué pour le …

Ouvrir la Villa du Cap Ferret

Les vacances d’octobre commencent vendredi prochain et cette année, je dois préparer la villa pour Mamie. Elle n’est pas en forme. Je suis bordelaise, je suis la plus proche, la tâche m’en incombe, c’est une évidence. Je n’ai pas pu refuser. Quand j’ai raccroché après son appel, j’ai d’abord pensé me décharger sur un service de conciergerie. Avec l’arrivée massive des parisiens et des étrangers sur la presqu’île, l’offre a explosé. Aujourd’hui, on peut déléguer l’ouverture de sa maison de vacances. Ils prennent tout en charge, le jardin, le ménage et peuvent même remplir le frigo. J’étais assez tenté. Et puis j’ai réfléchi. Une maison se prépare avec amour. La villa, c’est notre refuge, notre cocon. Pas question de laisser à une autre la responsabilité d’accueillir la famille. Chez Mamie*, c’est le Ferret d’hier, grand terrain boisé et maison fatiguée. Elle ne plairait pas aux nouveaux arrivants. La décoration est démodée, les chambres sont petites, on se partage les deux salles de bain et il n’y a pas de piscine. Il n’y a pas de …

Septembre au Cap Ferret

A quelques jours de la rentrée, la tentation de Marie revient. Je balance souvent entre l’envie de reprendre la vie active et celle de m’installer au Cap Ferret. Pleine d’enthousiasme, de projets et de bonnes résolutions, j’aime le mois de septembre et sa promesse d’un recommencement. En même temps, je redoute, je regrette de quitter la presqu’île, la villa et son cocon protecteur. Il me suffit d’une promenade à la pointe et un désir fou d’absolu lâcher prise me submerge. Pour un jour, je m’imagine céder à l’appel du bassin en septembre. Marie, l’héroïne de mon roman, le Cap Ferret du Paradis à l’Enfer a fait le choix de rester. Extrait du roman. Chapitre 2 septembre Septembre sur le bassin a le goût sucré et transgressif de la première pomme, ultime plaisir avant d’être chassé du paradis. Il commence toujours comme un mois d’août. Météo californienne, vents doux, humeurs lascives, la première quinzaine, le Ferret conserve son air de village de vacances. La presqu’île reste un îlot d’absolue nonchalance. Le marché encore quotidien attire une …

Premiers retours, Premières dédicaces

Un mois à peine après son lancement et mon roman Le Cap Ferret, du Paradis à l’Enfer, commence sa vie en solo. Il m’échappe comme comme un enfant qui s’émancipe. Il vous accompagne à la plage, il dort dans des chambres inconnues. Il part en voyage, il couche sous la tente, il prend le bac, il traverse les frontières. Parfois je m’interroge, que va-t-il devenir une fois passé l’enthousiasme des premiers jours ? Est-ce qu’on va le chérir, le garder sur la table du salon, le prêter à sa meilleure amie ou l’abandonner dès la dernière page tournée ? Heureusement il y a les réseaux sociaux avec vos messages adorables. Vos premiers retours m’ont profondément touchés. Ils m’ont rassuré, ils m’ont réconforté. Et puis viennent les dédicaces. Hier avec ma première séance à la Maison de la Presse du Cap ferret, J’ai rencontré des lecteurs inconnus, des amis et des curieux. Ce fut un super moment d’échange autour du Cap Ferret. Certains ont retrouvé leur histoire, leur coin de paradis dans ce livre. C’est le plus joli …

Le Cap Ferret, du Paradis à l’Enfer.

Info Express: En Avant première, le livre est disponible à la Maison de la Presse du Cap Ferret. Il sera Chez Mollat à Bordeaux, au Jardin des lettres à Andernos et …. à partir du 29 mars.    Vous me suivez depuis un jour ou depuis toujours et je vous en remercie. Nos rencontres imprévues, vos commentaires bienveillants quand on se croise au marché du Cap Ferret me font chaud au cœur. Je chéri toujours le Cap Ferret, j’aime de plus en plus le bassin, ses lieux moins tendances mais tellement charmants comme le port de Biganos. Et pourtant, aucune publication sur mon blog en ce moment. Rien de grave, j’ai souhaité expérimenter une autre forme d’écriture, le roman. J’arrive aujourd’hui à la fin, au début, d’une belle aventure. Le Cap Ferret, du paradis à l’enfer sera en vente pour les vacances de Pâques. C’est un roman de fille, léger et profond à la fois. Je raconte une histoire simple de femme moderne, un lâcher prise qui bascule en love romance et se termine en …