Mes instantanés
2 commentaires

Premiers retours, Premières dédicaces

Un mois à peine après son lancement et mon roman Le Cap Ferret, du Paradis à l’Enfer, commence sa vie en solo. Il m’échappe comme comme un enfant qui s’émancipe. Il vous accompagne à la plage, il dort dans des chambres inconnues. Il part en voyage, il couche sous la tente, il prend le bac, il traverse les frontières.

271e145d-77ff-4908-8bd6-bcd5532ab3d2

Parfois je m’interroge, que va-t-il devenir une fois passé l’enthousiasme des premiers jours ? Est-ce qu’on va le chérir, le garder sur la table du salon, le prêter à sa meilleure amie ou l’abandonner dès la dernière page tournée ?

Heureusement il y a les réseaux sociaux avec vos messages adorables. Vos premiers retours m’ont profondément touchés. Ils m’ont rassuré, ils m’ont réconforté. Et puis viennent les dédicaces. Hier avec ma première séance à la Maison de la Presse du Cap ferret, J’ai rencontré des lecteurs inconnus, des amis et des curieux. Ce fut un super moment d’échange autour du Cap Ferret. Certains ont retrouvé leur histoire, leur coin de paradis dans ce livre. C’est le plus joli compliment qu’on pouvait me faire.

Et puis il y a aussi le partage d’expérience douloureuse. Un témoignage m’a marqué. Celui d’une dame qui a connu l’Enfer au Cap Ferret. Elle a perdu son Paradis lors d’une succession et reste meurtrie par un mauvais procès. Son histoire nourrira peut être la suite de ce premier Roman. Parce qu’il y aura une suite, vous êtes nombreux à me le réclamer.

En attendant continuez à m’envoyer vos impressions. Dites-moi quel personnage secondaire vous intéresse. Je pourrais lui donner plus de place dans le prochain tome. Si vous souhaitez en parler, je serai au Salon du Livre d’Arès les 26 et 27 mai. Alors à très vite.

 

Publicités

2 commentaires

  1. Shelby dit

    Mais non Sophie ne vous inquiétez pas; vos doutes sont légitimes.
    Ecrire un premier livre c’est un peu mettre au monde son premier bébé; il y a les incertitudes, les questions sans réponse, l’angoisse, etc…
    Le bassin à travers votre blog et cet ouvrage; il est vrai, authentique, plein de charme, de poésie et surtout beaucoup d’amour.
    Alors oui, tous les amoureux du bassin vont l’adopter, l’aimer, le lire et le relire.
    Amitié.
    Marie Christine

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s