Tous les articles classés dans : Mes entretiens très Ferret

Pascal Nibaudeau le nouveau chef du Pinasse Café

  Notre premier contact autour d’un café sur la terrasse du restaurant fut un peu rude. Oups, il a du caractère le monsieur !!! Il faudra une séance de photos en cuisine pour que la confiance s’installe. Dans son univers le chef se détend, il se montre passionné, enthousiaste. Lorsque le service démarre, il se concentre sur son équipe avec laquelle il entretient une belle complicité. Il passe d’un poste à l’autre en dispensant ses conseils, attentif aux cuissons et à la réalisation des plats. Dans les assiettes de Pascal Nibaudeau, chaque ingrédient à un rôle dans la dégustation future, il demande donc aux cuisiniers de respecter ses recettes. Pascal Nibaudeau aime son métier, son équipe, mais il a besoin d’espace, de liberté. Il ne pratique pas le politiquement correct tout en souhaitant être compris, reconnu et même aimé. Je te livre une interview à son image sans langue de bois ou faux semblants. Pascal parle vrai, c’est un chef volontaire qui a montré son tempérament de gagnant. Depuis 2008, au Grand Hôtel de bordeaux, il supervisait …

Laurent Tournier PDG du Pinasse Café, Cap Ferret

Le Pinasse café c’est un spot de rêve au débarcadère du Cap Ferret avec une vue merveilleuse sur le bassin & la dune du Pyla. Certainement la meilleure adresse du Ferret pour se régaler d’une cuisine actuelle dans un cadre contemporain de bon goût où dominent le noir, le taupe et le bois naturel. Il y règne une ambiance brasserie des copains qui n’a pas perdu son âme malgré sa taille et la forte affluence estivale. Les habitués du Ferret s’y retrouvent et apprécient l’hiver les salles à manger de la partie villa historique dont les murs sont ornés de photos encadrées de copains en balade sur le bassin. Nombreux s’y reconnaissent ou identifient un pote. Dans ce blog, j’ai déjà présenté le restaurant et la cuisine, cette fois je profite de l’arrivée d’un chef étoilé, Pascal Nibaudeau, pour prendre le temps d’échanger avec Laurent Tournier le fondateur et propriétaire du Pinasse Café. Tout d’abord, milles mercis Laurent de m’accueillir au Pinasse café, restaurant que tu diriges et animes avec ta femme Alexandra depuis 1993. …

Christophe Girardot chef de la Guerinière à Gujan Mestras

Tout d’abord, milles mercis Christophe de m’accueillir à la Guérinière, restaurant tu as  rejoint en janvier. Quel plaisir de te retrouver aux commandes des cuisines d’une belle maison ! Nous sommes nombreux à garder des souvenirs émus de la Table de Montesquieu, images de tartare de gambas au bouillon thaï, pot au feu de Bazas et tant d’émotions gustatives. Bien sûr tu es resté très présent sur la scène de la cuisine d’Aquitaine. Ton actualité est riche de deux publications « Petits produits, grandes cuisines » et « la cuisine Bordelaise, les classiques chahutés » aux éditions Sud -Ouest. Mais pour rien te cacher, si j’ai aimé tes livres,  je préfère voir ta cuisine dans mon assiette. Sophie Juby : A la Guerinière, tu investis une adresse déjà réputée avec une équipe confirmée. Quel est ton projet pour la saison 2014 ? Christophe Girardot :Mon premier objectif, c’est de poser ma cuisine, transmettre à mon équipe ma démarche et mes tours de main. Parallèlement, je veux que  ma clientèle de la Table de Montesquieu se retrouve à la Guérinière et   prenne …

Entretien très ferret avec Emmanuel Goncalves chef du restaurant le Pinasse Café

Le 21 octobre, nous étions 2 350 000 à suivre les carnets de Julie en grand format.   Un vrai succès pour cette première émission en prime time au titre évocateur «  entre terre et mer, en Gironde ». Emmanuel Goncalves en grande forme réalisait une recette de sa composition « Le Prince Noir du Bassin, Marmelade d’Arbouses, Bonbon d’Huître et son Émulsion ». Une grande leçon de cuisine avec en vedette les produits du bassin. le mule un poisson simple mais gouteux, l’arbouse cette petite baie de l’arbuste emblématique du ferret et l’huître bien sur la signature du bassin. Si comme moi, tu étais déjà fan de la cuisine d’Emmanuel, tu seras ravie de voir que le chef est resté le même. La preuve dans cette mini interview. Sophie Juby :  Tout d’abord merci Emmanuel de m’accueillir une nouvelle fois. Depuis ton passage le 21 octobre aux Carnets de Julie Grand Format, on ne parle que de toi sur le Bassin. Une complète mise en lumière ce prime time. Cette nouvelle célébrité, tu la vis comment ? Emmanuel Goncalves : Agréablement. …

Entretien au ferret : Emmanuel Goncalves, chef du Pinasse Café

Si je te dis Pinasse café, Tu penses  d’abord à un emplacement en première ligne, à l’arrivée du débarcadère du Cap Ferret. Un lieu doté  d’une vue  grandiose sur  le bassin d’Arcachon et la dune du Pyla. Tu vois aussi une villa  arcachonnaise astucieusement transformée en restaurant avec terrasse. Tu me parles ensuite d’une rénovation très réussie menée en 2011 par les architectes Teisseire & Touton. Le duo a installé une modernité contrôlée où le bois naturel, la  vue sur le bassin et la luminosité sont omniprésents. Oui tu as raison, mais tu oublies de parler d’une cuisine axée sur les produits de la mer, composée uniquement de produits frais et dirigée par Emmanuel Goncalves. Tu oublies la  brigade de 22 cuisiniers en saison servant 600 couverts/ jour. Je t’emmène donc dans les coulisses de Pinasse Café à la rencontre du chef. Emmanuel m’a reçu avec beaucoup de simplicité dans son laboratoire. Nous avons parlé cuisine, bien sur mais aussi de l’esprit qui règne ici. De la vision partagée entre le chef et les propriétaires …

Entretien au ferret : La mini Bordelaise

Juchée sur ses premiers talons, elle navigue entre Cauderan et le Cap Ferret. Fine mouche, elle sait décrypter tous les codes du monde policé dans lequel elle a grandi. En mode et décoration, elle a déjà un goût très sur affuté par les conseils piochés dans le Elle de maman. Son œil de pro s’est aussi formé par de longues balades shopping l’hiver rue Sainte Catherine, l’été  au marché du Ferret. Au Ferret, elle se déplace souvent en bande. Le matin, avec ses copines qui lui ressemblent en tout point elle fait les  boutiques, évalue, repère et s’organisera pour faire craquer papa ou maman pour un nouveau bracelet de chez Jane de Boy, un Kikoy de Simone & Georges ou un bikini en liberty  repéré chez Popies. L’après-midi elle papote sur la plage du centre en observant d’un œil faussement dégagé les boys qui passent à sa portée. Le soir, faute de teens party, elle accompagne sagement ses parents à la maison du Bassin  ou bien retrouve les copines pour une dernière partie de piapia. …

David le Goff : L’homme qui fait courir la presqu’île.

Le 7 octobre, pas moins de 1300 personnes vont participer à la sixième édition du marathon des villages. La veille, 250 hommes et femmes se mesureront dans une course en duo, un marathon à partager entre 2 coureurs. Des épreuves exigeantes comme la mythique montée des escaliers de la dune de l’herbe mais aussi et surtout un parcours de rêve. Si on oubliait le chrono, on pourrait croire que David nous invite à une balade touristique, histoire de découvrir la presqu’île en ce début d’automne et de s’imprégner des odeurs des sous-bois. Le marathon des villages n’est pas une course ordinaire. Je ne te refais pas l’histoire mais tu dois savoir que cette belle machine a été façonnée par un passionné de marathon et de la presqu’île. Parrainé par Hubert Rocher, responsable du marathon du Médoc, il s’est lancé dans l’aventure avec de l’ambition, des objectifs mais surtout une jolie ligne de conduite qui fait de son épreuve un marathon d’exception. En premier le parcours, qui a été pensé, réfléchi et négocié avec la mairie pour …

Marion Natalis & le Bouchon du Ferret

En avril 2010 ouvre dans le quartier ostréicole « le Bouchon du Ferret ». Succès immédiat. Toi, tu y vois des fondamentaux solides : ◊ Un lieu mythique : l’ancienne poissonnerie Boulan au coeur du village ostréicole ◊ Un des rares spots avec vue sur le Bassin ◊ Un décor Brasserie, une carte très actuelle et des produits frais de qualité. ◊ Une cuisine ouverte sur le public montrant de très beaux étals de poissons, viande et légumes. ◊ La suite d’une success story commencée à La Brasserie Bordelaise. Moi, je vois Marion. Elle m’a accueilli avant son service du midi et je te fais partager notre rencontre : Marion, c’est une belle personne : chaleureuse, passionnée de son métier, perfectionniste et qui partage avec nous un vrai amour du Bassin. Son tour de force, c’est d’avoir su adapter le savoir faire acquis au côté de Nicolas Lascombes à la spécificité bassin. Elle sait rassembler autour de la table d’hôte ses habitués du Ferret tout en accueillant l’exigeante clientèle des résidents secondaires. Sophie Juby : – Dès l’ouverture en 2010 le bouchon du Ferret rentre …

Entretien N°1: la Bordelaise

Impossible de faire l’impasse sur la Bordelaise dans ce blog  dédié au Ferret Le ferret c’est son jardin. Le bassin son royaume. Elégante, séduisante, la réserve de celles qui ont la certitude d’être bien nées. De l’allure, un goût très sur, Elle n’a rien à envier aux parisiennes. Elle lance les tendances et démode ce qui ne lui plait plus. Ta vie le pitch : Date de naissance: Quelque part dans les années 70 Ton port d’attache: Le Ferret encore et toujours Ton spot préféré: Un éphémère ban de sable au milieu du bassin Ta couleur préférée: Le bleu. Bleu de la mer,  bleu de ses yeux, Tous les gris, fumée,  tourterelle,  acier,  plomb, ciel d’orage…. j’aime les non couleurs. Ta vie avec qui: Le Ferret, mon homme, les enfants, mes copines, maman, mamie. Ton actu: Bientôt le Bac, les 18 ans de Bérangère, un livre sur les passions bordelaises. Interview bassin : Loin du bassin, tu survis combien de temps: Une semaine, aller deux et uniquement si je pars très loin. Ton premier souvenir bassin: A la …