Tous les articles taggés : marche cap ferret

Week-end de septembre bouger ou chiller ?

Continuer sur le trend de la rentrée ? Profiter de l’élan pour enchaîner les activités comme les RDV les jours de semaine ou retrouver le temps du week-end la nonchalance du mois d’août ? Tu ne veux pas choisir ? Alors fais le pari de tout concilier. Profite de septembre. Commence par un plouf le vendredi soir, n’importe où sur le bassin ou à l’océan. Retrouve la fraîcheur de l’eau, chasse le stress de la semaine. Nage, marche, saute, crie et joue dans les vagues en solo ou avec les enfants. Ils adorent. Quand t’es bien calmée, tu te poses en terrasse à une dégustation d’huîtres. Tu fais le plein d’iode et tu t’en mets plein la vue, la dune du Pilat en fond d’écran. Tu rentres faire diner les enfants, pas souvent des grands fans d’huîtres. Tu les cales avec une assiette de coquillettes jambon beurre et tu les confies à la fille des voisins pour la soirée. Toi tu files au 44 pour un verre et pour danser. Le bar historique du quartier nature a subit un …

Le marché de Piraillan gagné par la folie Rainbow Loom

Le marché de Piraillan propose un mix de produits alimentaires à l’intérieur et un joyeux méli-mélo de stand à l’extérieur. Tu peux y faire le plein d’huîtres du bassin, de poisson frais, de fromage et de légumes de la région. Tu y trouveras aussi du vin en direct de la propriété.Une fois le ravitaillement assuré, prend le temps de déambuler dans les allées à l’extérieur. Beaucoup de gadgets, peu de création made in France, mais toujours de bonnes surprises. Mon coup de cœur : The Rolling Shop Station. De jeunes marques françaises de Prêt à porter sélectionnées par Anne-Charlotte et Guillaume. Ils sont sur les côtes en tournée d’été à bord de leur estafette Renault. Ils quittent le Ferret ce soir mais tu peux aussi les retrouver à Paris en dur rue Charlot. Mon shopping : un jeu de plage bien kitch !!!

Juillet au Cap Ferret : le mois des filles

A peine l’année scolaire terminée, la bordelaise se téléporte au Ferret et réinvestit la Villa avec les enfants. Monsieur, s’il est très amoureux la rejoindra chaque soir en semaine. Sinon, il prétextera devoir travailler tard et ne viendra que le weekend. Pour les deux : un break attendu dans la routine, absence charnelle qui entretient le désir, nourrit l’érotisme du couple et promet des retrouvailles torrides.  Que fera la belle de ses journées en célibataire ? L’envie de profiter de cette liberté est bien là. Une semaine sans contraintes, l’idéal pour se retrouver. Mais génétiquement programmée pour gérer sa vie avec retenue, elle ne vivra d’aventures qu’entre copines et limitera ses flirts à quelques sourires charmants avec le nouveau moniteur de surf. Tu veux la suivre dans une de ces journées de juillet ? A 9h, elle charge enfants et sacs de sport dans sa mini et file les déposer à leur activité. Pour les petits, c’est l’incontournable Club Mickey sur la plage principale, au menu trampoline et jeux de plage avec à la clé plein de cadeaux …

l’Homme Parfait

« La femme parfaite est une connasse » Je te rassures c’est pas de moi !!! Les sœurs Girard l’affirment dans un mini livre qui se révèle être « un guide à l’usage de la femme imparfaite. Cette femme que nous sommes toutes! Une femme normale avec ses défauts, ses travers, ses névroses ». Ce guide nous sera-t-il aussi utile que le manuel de survie des castors juniors? Pas sur, mais bon pour rigoler sur la plage entre copines ça peut le faire. Si on parle de femmes parfaites dans toutes les pages de Elle, c’est penser qu’elles existent vraiment celles qui managent avec brio boulot, mari et kids telle la créatrice de mode, femme de footballeur, maman comblée, j’ai nommé : Victoria Beckham. Mais les hommes, et l’homme parfait alors ? Oups !!! Cela fait longtemps que je le cherche. Rien trouvé !!! Pourtant c’est très simple, l’homme parfait, il ressemble à çà: – Si tu invites les copains pour un apéro huîtres, il peut ouvrir 6 douzaines sans s’exploser la main et finir aux urgences d’Ares pâle comme un mort à …

Le Marché Hors Saison

En octobre je t’ai raconté comment « Vendre sur le marché du Cap Ferret » . Je te parlais alors de la difficulté pour les candidats exposants d’avoir une place. Certains attendent depuis plus de 10 ans. Mais hors saison, tout est différent, beaucoup de  places en extérieur sont vacantes. Cela offre une chance à ceux qui veulent essayer notre marché. Pour le chaland, c’est toujours sympa. On découvre de nouveaux produits, un peu insolites comme ces caches pots en tuile de récupération. De bonnes surprises comme ce stand d’espadrilles françaises ou tu trouvais des modèles à partir  de 40 euros. J’ai eu un vrai coup de cœur pour un modèle liberty. Ce week-end Thierry Derigon était venu en voisin depuis le Canon. Avant d’ouvrir sa galerie en été, ils nous a dévoilé sa nouvelle collection de toiles colorées : acrylique du port de Biganos, huile pour des paysages de bouleaux. Si tu viens pour Pâques, tu trouveras un marché encore plus attractif. Le week end prochain marquera le vrai départ de la saison 2012 au Ferret.