Tous les articles taggés : Martine Gonnin

Martine Gonnin, peintre du Bassin.

Mise à jour : Martine Gonnin a quitté la Maison Bleue, Elle se concentre aujourd’hui sur sa Boutique d’Andernos. Installée depuis plus de quinze ans à Andernos, Martine Gonnin ouvre sa Maison Bleue à Grand Piquey. Cet ensemble immobilier construit autour de trois cabanes ostréicoles était précédemment dévolu à la vente de mobilier d’extérieur façon Adirondack. Déjà, j’adorais ce lieu très art brut, très East Coast. Aujourd’hui, l’atelier a été entièrement redécoré par Martine. Elle y a installé sa peinture en grand, donnant ainsi la vraie mesure de son talent. Sur les murs repeints en bleu, elle a accroché des grands formats, souvent des triptyques et même des polyptyques. Son travail se décline autour de trois thèmes principaux : les femmes, le bassin d’Arcachon et le vin. Les femmes à la silhouette élancée vont souvent par trois. Elles inclinent leur long cou vers leurs sœurs ou amies. Les yeux en amande sont surdimensionnés alors que le nez ou les cheveux se réduisent à quelques traits. Tu y verrais bien un air de Modigliani, mais Martine ne …

Il y a une vie après le Ferret

< Longtemps j’ai pensé que la vie s’arrêtait rond point de l’Herbe. Je ne voulais pas le quitter mon Ferret. Je me rappelais Candide et toutes ses mésaventures loin du château de Thunder-ten-tronckh. Moi je voulais rester dans mon paradis de sable et de pins. Mais les professeurs de métaphysico-théologo-cosmolonigologie prédisent la montée des eaux, la fin de la pointe et l’engloutissement du Ferret. C’est sûr Benoit Bartherotte il est pas éternel et qui va travailler sur la digue lorsqu’il ne sera plus là ? Alors j’ai pensé aux générations futures, j’ai pris conscience de ma responsabilité envers mes enfants et très courageusement j’ai enfourché mon vélo pour aller voir plus loin. A la recherche de notre future Baronnie. J’ai quitté mon Ferret emportant un peu de sable dans mes poches. J’ai rencontré un petit homme, j’ai trouvé des dunes blanches que j’ai mangées assise dans la galerie de Françoise Pons. Voilà j’ai découvert le Canon. Le Canon c’est bien aussi. Coté typique : un beau village ostréicole, des cabanes à huitres. Pour le shopping …