Tous les articles taggés : Piraillan

Octobre au Cap Ferret : derniers ploufs et Marathon des villages

En octobre, tout change. Le Cap Ferret sans touristes retrouve ses airs de village authentique-chic. Le centre ville, le boulevard de la plage sont désertés en semaine. Le marché, principal lieu de vie, devient bihebdomadaire. Le mercredi, c’est le jour des mamies de la presqu’île. Elles viennent des différents villages faire le plein pour la semaine et échanger avec les commerçants des halles couvertes. Le samedi ramène en vague les bordelais, un petit monde tradi-cool tout content de se retrouver entre soi, sans la foule de l’été. Ils aiment le Ferret sur tous les tons, par tous les temps et partagent les mêmes spots. Tu les croises le matin au marché, dans les cabanes de pêcheurs pour acheter le poisson du bassin, le midi dans les dégustations d’huîtres et le soir Chez Hortense. Leur restaurant favori fermera après la Toussaint. Pour la dernière de 2016, ils ne veulent pas choisir entre les deux spécialités de la maison. Le combo : moules-saucisse en entrée + turbot sauvage à partager pour suivre, reste la vraie bonne idée.   …

Le marché de Piraillan : les meilleurs spots.

Envie d’un marché comme au village, sans chichi, sans la foule show-off des étés au Ferret ? Essaie Le Marché de Piraillan. Ouvert seulement les deux mois d’été, tu y trouves l’indispensable pour garnir le frigo de la villa, une épicerie Bio, une dégustation d’huître, un bazar presse comme dans toute station familiale et surtout quelques pépites pour composer ton panier apéro. Je commence par le rosé, l’unique star de nos soirées. J’ai testé pour toi le R de Rambaud des Vignobles Mouty, un rosé de presse fait du côté de Saint Emilion. Avec sa jolie robe rose ultra pale, tu peux facilement le confondre avec son rival de Provence. Je te suggère d’ailleurs de le faire déguster à l’aveugle. Tu donnes sa chance au rosé Bordelais et tu consommes local. Les nouveaux rosés sont vinifiés comme des blancs. Les raisins sont récoltés le matin à la fraîche ; cela préserve les aromes primaires sensibles à la chaleur. Il n’y a pas de macération mais un pressurage doux pour ne pas extraire l’amertume. A la dégustation, le …

Piraillan le visage authentique de la presqu’île

Si tu séjournes sur la presqu’île, prends le temps d’une journée à Piraillan, le village nature entre Lège Bourg et le Cap Ferret. Un site remarquable par la présence d’une réserve naturelle d’environ quarante hectares et d’un port ostréicole typique du bassin d’Arcachon. L’été, tu trouves aussi un marché, un clone de celui du Cap Ferret : un mix de produits alimentaires à l’intérieur et un joyeux méli-mélo de stand à l’extérieur. Tu feras le plein d’huîtres du bassin, de poissons frais, de fromages et de légumes de la région. Tu y trouveras aussi du vin en direct de la propriété. Une fois le ravitaillement assuré, profite des vacances pour flâner dans les allées à l’extérieur : des gadgets, accessoires de plage, des créateurs locaux, toujours de bonnes surprises. Tu continues par une balade dans les anciens réservoirs à poisson. On s’y promène à pied ou en vélo entre dunes boisées et étangs. C’est ici et non à l’île aux oiseaux que tu peux observer hérons, aigrettes et autres oiseaux migrateurs attirés par les bassins poissonneux. Le …

Le Cap Ferret des jours tout moches

Une idée pour occuper la tribu les jours de ciel gris ? Médecine de guerre, tu commences par le tri des valides. Tu fais déjà le groupe des sportifs. Missionne chéri pour embarquer les plus motivés dans un footing sur le chemin qui longe la dune à l’océan. Départ à la pointe du Cap Ferret et arrivée à la plage de l’horizon environ 9 km AR, joli parcours avec passages de sable et de marches, une vraie épreuve pour les habitués du macadam. Oncle Charles prendra une seconde équipe en direction de la piste cyclable. De la sortie du Cap-Ferret vers tous les villages de la presqu’île, ya moyen de faire un mix avec une balade dans un chouette village ostréicole : L’herbe, le Canon ou Piraillan, mes préférés. Cajole papy sur sa belle forme malgré ses quatre-vingt ans et il acceptera peut-être d’emmener les contemplatifs pour une partie de pêche. Installe les au bord du bassin, le poisson est rare mais le spot est très bien pour regarder passer les bateaux ou faire des photos, la …