Tous les articles taggés : plage interdite Cap Ferret

La pointe du Cap Ferret : Quel avenir ?

  Depuis des années, l’extrémité sud du Cap Ferret, la pointe, perd son sable en quantité. L’érosion est une réalité sur la presqu’île. Les autorités étatiques ont constaté l’importance du phénomène et décidé la fermeture de la plage du Mirador en 2016. https://lecapferretdesophiejuby.wordpress.com/2016/04/30/la-plage-de-la-pointe-fermee/ Le reste semblait sous contrôle jusqu’à ce mois de février 2019 où l’accès au rivage côté bassin a été interdit depuis Chez monsieur Bartherotte jusqu’à chez Hortense. Là, on ne parle pas de risque de submersion mais d’effondrement des ouvrages de défense. Que faut-il en penser ? Quel avenir pour la pointe du Cap Ferret ? Quel avenir pour les habitants de Lège Cap-Ferret ? Le sujet est vaste, complexe. Les enjeux environnementaux et patrimoniaux sont conséquents. J’ai donc décidé d’enquêter sur le sujet, d’aller à la rencontre des différents acteurs sur le terrain. Je vous livrerai mon éclairage sous forme de plusieurs billets. En premier, je vous expose les faits, en second la stratégie locale telle qu’on peut la comprendre en lisant les documents mis en ligne sur le site de la mairie. En dernier, je rapporterai …

La plage de la pointe fermée ?

 Ne plus voir le soleil se lever sur la dune du Pyla ? Fini les balades au crépuscule, les câlins face à la Dune ? J’y crois pas ! Perdre la pointe, mon Sud, la plus belle vue sur la dune du Pyla, le but de toutes nos balades, le spot des familles, des touristes et celui des amoureux ? Alors cette fois ce serait vrai, la pointe serait tombée à l’eau ? Bizarre. En Janvier, je n’avais pas constaté de catastrophe, pas de traumatisme majeur, pas de gros dégâts, juste une érosion récurrente. Le recul du trait de côte, à l’océan, environ 4 mètres par an, est un phénomène connu, devenu trop banal pour faire la une des journaux. Alors cette fermeture côté bassin? Pour quelles raisons ? Nous protéger d’une catastrophe imminente ? Donner à monsieur Bartherotte un périmètre de sécurité autour de son rempart contre l’Atlantique ? Selon le journal Sud-Ouest, La raison de cette interdiction est simple : l’arrêté préfectoral prend acte de la forte érosion subie dans ce secteur et constate « les risques réguliers, imprévisibles et subits d’effondrement de …