Tous les articles taggés : sophie Juby

Balade dans les 44 hectares avec Stéphane Thebaut de la Maison 5

Contactée par France 5 pour présenter le début d’une émission sur le Cap Ferret, j’ai été invité à choisir un itinéraire de balade avec Stéphane Thebaut. Après avoir balancé entre l’océan et le bassin, le village ostréicole et la pointe, j’ai pensé à une déambulation depuis la cabane du Mimbeau jusqu’à la pointe de Chez Hortense à travers les mythiques 44 hectares. Toute la spécificité du Cap Ferret, son histoire passé et récente se retrouve dans ce parcours, une de mes balades favorites. Nous nous sommes retrouvés devant la Cabane du Mimbeau, une des plus chouettes dégustations d’huîtres de la presqu’île avec une vue inouïe sur la conche du Mimbeau et la Dune du Pilat en arrière fond. De là nous avons gagné le bateau ponton du peintre Jean-Pierre Marladot dont je raconte l’histoire dans mon blog https://lecapferretdesophiejuby.wordpress.com/2017/08/28/rencontre-avec-jean-pierre-marladot-aquarelliste-a-la-cabane-ponton-du-mimbeau/ Au passage, nous avons remarqué la curieuse maison avec son toit béton imitant le chaume. Cette villa, la Chaumière, doit son look à l’engouement colonial caractéristique du XIX siècle. Son premier propriétaire l’a construite sur le modèle …

Chez Pierrette au Canon : le bar à grignoter, mojito et tapas.

Un de mes spots favoris sur au Cap Ferret pour son concept néo restau, sa décoration très DIY, ses lumières colorées façon guinguette et son ambiance sans chichi. Tu viens en famille vers 20 h pour boire un verre accompagné de petites assiettes. Passé 23 h, tu arrives avec les copains pour siroter un des meilleurs mojitos de la Presquîle en rousillant des patatas bravas. A l’origine du lieu, une maison basque reconvertie en restaurant saisonnier en été. Ici tout se passe dans la cour terrasse. Plusieurs espaces sont proposés, tables hautes et tabouret près du bar, tables basses et banquettes en bois réchauffés de gros coussins au centre et enfin tables plus classiques côté rue. Tu viens sans réserver, look d’après la plage, un reste de sable dans les orteils et de sel dans les cheveux. En début de soirée, tu trouves vite une table libre. Sinon tu patientes au bar en regardant le spectacle des barmans occupés à préparer des mojitos en série. Tu en profites pour claquer une bise aux copains venus …

Les nouvelles règles de mouillage et de circulation au Banc d’Arguin

Depuis sa parution au journal officiel, le Décret n° 2017-945 du 10 mai 2017 portant extension et modification de la réserve naturelle nationale du banc d’Arguin suscite polémiques et questionnement. Alors ces nouvelles dispositions réellement liberticides ou juste écologiquement responsables ? En premier, il faut savoir que la réserve existe depuis 1972, date à laquelle les associations locales de protection de la nature ont obtenu la création d’un parc pour protéger les colonies de Sternes qui y nichaient. Elles souhaitaient aussi un sanctuaire marin pour les nombreux migrateurs qui empruntent chaque année le couloir aérien, appelé Voie Est-Atlantique, en passant par la pointe du Cap Ferret. Pour être honnête, la coloc avec les locaux fonctionne assez bien. Les deux cent espèces d’oiseaux qui sont passé sur le banc ont tous aimé le cadre, la vue à 360° sur la dune du Pilat, la pointe du Cap Ferret et les passes du bassin d’Arcachon et l’accueil Huîtres, saucisses et rosé bien frais.  Compte tenu des évolutions géographiques et de la fragilité de cet îlot marin, il semble assez normal que …

Septembre, fais le tri des souvenirs

Semaine postrentrée, accorde toi le temps d’un flashback sur l’été. Finis les dossiers d’inscription, la longue attente pour les cours de gym, l’ennuyeuse réunion parents professeurs et la course des premiers matins d‘école. Tu vas construire une mémoire à souvenirs heureux, un concentré de petits bonheurs, une machine à booster les jours de blues. L’idée n’est pas de tout stocker. Tu tries, tu jettes les journées au goût amer avec les derniers bracelets de plage, inutiles liens à ton poignet. Rappelle les moments forts, retourne avec bienveillance sur le mois écoulé. Imagine une page Facebook XXL, tu publies uniquement le glamour, le sexy, pas les matins où tu songes à te jeter dans le bassin ‘cause la coiffeuse t’as fait une coupe de naze’. T’as même le droit d’ajouter une touche glossy, tu seras la seule à pouvoir isoler le vrai, à voir le mytho. Commence facile avec les photos, prends le temps de revenir sur les selfies, les instagram, ces shoots de plaisir à partager. Jette les images banales, moches ou superficielles. Garde les sourires, …

Local shopping au marché des créateurs

Obtenir un emplacement au marché du Cap Ferret c’est comme une place au concert de Katy Perry. 72 millions de followers partagent le même rêve. 75% des carreaux sont attribués sous forme d’abonnement à l’année par la mairie du Cap Ferret. Il reste 25 % des emplacements pour le tirage au sort effectué chaque matin. Attirés par une clientèle supposée chic and glamour, les entrepreneurs se bousculent aux aurores dans l’espoir de décrocher un carreau, 9m2 pour exposer . Les refusés sont nombreux, ils choisissent souvent de se replier sur le marché de Piraillan, un clone du marché du Ferret. Laurence Perin, artiste peintre, a voulu s’affranchir de cette loterie quotidienne. En Mai 2014, elle repère un terrain libre en face du marché. Elle convainc les propriétaires de lui louer pour deux mois, partage l’idée sur Facebook auprès de son réseau et monte son projet en dix jours. Pour mutualiser les frais de location d’espace et de publicité, elle imagine un marché de créateur ouvert tous les jours en saison. Elle crée une association pour gérer …

Le Cap Ferret des jours tout moches

Une idée pour occuper la tribu les jours de ciel gris ? Médecine de guerre, tu commences par le tri des valides. Tu fais déjà le groupe des sportifs. Missionne chéri pour embarquer les plus motivés dans un footing sur le chemin qui longe la dune à l’océan. Départ à la pointe du Cap Ferret et arrivée à la plage de l’horizon environ 9 km AR, joli parcours avec passages de sable et de marches, une vraie épreuve pour les habitués du macadam. Oncle Charles prendra une seconde équipe en direction de la piste cyclable. De la sortie du Cap-Ferret vers tous les villages de la presqu’île, ya moyen de faire un mix avec une balade dans un chouette village ostréicole : L’herbe, le Canon ou Piraillan, mes préférés. Cajole papy sur sa belle forme malgré ses quatre-vingt ans et il acceptera peut-être d’emmener les contemplatifs pour une partie de pêche. Installe les au bord du bassin, le poisson est rare mais le spot est très bien pour regarder passer les bateaux ou faire des photos, la …

Arguin en juin : ni stars, ni paillettes. Juste du sable, des oyats et de l’eau.

Juin, le mois idéal pour profiter du banc d’Arguin. A peine vingt bateaux au mouillage dimanche dernier. Des pêcheurs, des amoureux, des copains venus pour un des premiers pique-niques de la saison. J’adore écouter les exclamations à l’arrivée. On n’est pas bien là. Mais on est où ? Regarde cette eau, la plage ! Arguin, on aime et on aimerait bien le garder ainsi, c’est notre paradis à nous, la quintessence du Cap Ferret avec une façade calme côté bassin en face de la dune du Pilat et un visage tumultueux côté océan. Une petite planète comme dirait Saint Ex. Hors saison, viens en duo, fais marcher tous tes sens. Ouvre les yeux en grand pendant la traversée en bateau. Longe la côte du Cap Ferret et découvre les villages ostréicoles vus de l’eau. Attention à la navigation à marée basse dans le bassin, de nombreux bancs de sable coupent le bassin en deux, tu dois passer entre. Echoue le bateau dans l’anse principale du banc de sable, éloigné des autres embarcations. Savoure la brûlure du sable sous …

Les pilleurs de glace, Pierre Hurmic

Des projets pour ce week-end ? T’as vu la météo ? J’suis dégoûtée. 17 ° au Ferret samedi, le banc d’Arguin, la plage c’est mort. Alors sois tu fais comme Bozo, tu restes dans ta niche. Sois tu fais comme moi, tu reste dans ta couette. Tu peux y faire beaucoup de choses dont je ne parlerai pas et quand tu seras fatigué, tu prendra un bouquin.  J’ai testé pour toi Les pilleurs de glace aux Edtions Vents Salés. Derrière un titre énigmatique se cache une vraie bonne idée de roman écologique et judiciaire. Porté par ses convictions d’éco-responsabilité, Pierre Hurmic nous convie au procès un rien Kafkaïen de Pierre Savignal, un homme ordinaire employé de banque et pollueur tranquille. L’homme ne comprend pas bien les raisons de sa mise en examen pour délit de non assistance à planète en danger. Pierre Savignal se voyait comme un citoyen ordinaire. L’auteur le qualifiera brutalement de jouisseur compulsif coupable de consommation frénétique et abusive. Un détour par la case prison et quelques mois de vie en cellule de 10m2 …

Une journée au calme au débarcadère de Grand Piquey

Ciel gris plomb, vent fort d’ouest et un grand week-end devant toi. Que faire ?L’océan c’est mort, trop de vent. Choisis le bassin. Quitte la route Nord-Sud qui traverse la presqu’île et rejoins un spot tranquille sur le bassin. Une idée : la cale de mise à l’eau de Grand Piquey, allée Louis Gaume. Le site est protégé, normal Grand Piquey veut dire grande dune, et là tu es en contrebas donc abrité du vent. Si tu as de la chance, tu trouveras libre un banc pour t’installer face au bassin et à la dune du Pilat. A ta gauche la cale de mise à l’eau avec toute l’animation des plaisanciers qui descendent leur bateau. Moi j’adore regarder les manœuvres. Les mecs font les gros machos mais souvent ils ne savent même pas reculer tout droit. A côté le débarcadère terrain de jeu favori des pêcheurs à la ligne. Leur butin est souvent maigre mais le pêcheur est aussi addict que le joueur de Candy Crush. Il revient toujours histoire de voir s’il peut augmenter son score. Voilà …

Japajo, une maison d’hôte face au bassin : à tester absolument.

Envie de plaisirs tout simples : se réveiller le matin aux bruits du Bassin, contempler la vue différente selon les heures et la météo du jour, se retrouver face à soi-même. Poser ses valises dans un coin perdu, au calme et oublier la montre, la voiture, la ville. Oublier même la tyrannie de la balance et se laisser aller à croquer dans un croissant frais du matin. La presqu’île est riche d’adresses pleines de charme. Petit zoom sur la cabane Japajo, une nouvelle maison d’hôtes dans le village du Four, ouverte toute l’année. La maison est posée sur le perré, face au bassin. De la fenêtre de la chambre, on croirait toucher la mer. Les lieux ont été entièrement rénovés par une entreprise locale dans l’esprit cabane ostréicole. C’est tout mignon, décoré avec la complicité des boutiques et artisans de la presqu’île. Un joli projet mené de front avec une activité professionnelle intense par Delphine Moreau la propriétaire des lieux, une enfant du Ferret revenue au village après un long exil ailleurs en France. Nous y avons …

Avril sur la Presqu’île

Premiers jeux de plage en culotte, les maillots sont restés à Bordeaux. Première sortie en bateau, premier pique-nique à Arguin. Première partie de pêche entre copains.  Première dégustation en terrasse, dernier mois en R, les huîtres sont bien charnues sans être laiteuses. Première pause zen à contempler le bassin. Premiers bouchons pour rentrer à Bordeaux.

Finir le week end par un burger à Lège

Ce dimanche d’avant Pâques: grrr… la loose !!! Un temps tout pourri et rien à faire au Ferret. Les ados qui grognent, pas contents d’être venus s’enterrer au bout du monde quand tous les copains sont restés à Bordeaux, eux. La bonne idée pour réconcilier la tribu avant de rentrer c’est de faire un stop au Diners à Lège pour un bon gros burger. Les garçons optent pour un Endless (le bien nommé): deux fois 150g de viande ça calme même un appétit de bucheron canadien. Les filles craquent pour un Grand Crohot sans frites mais avec une jolie salade. Chéri prend un tartare de 300g (ça ne se refuse pas paraît-il) et tout le monde est d’accord pour la superbe tatin de Béa, tout juste sortie du four. Impossible de résister à ces odeurs de pommes caramélisées. Avec une boule de glace vanille et la chantilly qui va bien on termine light. Allez, demain c’est lundi et veggie pour tout le monde !!! Des bises.

La marée du siècle à la pointe

Déçue !!! Alors là pour la marée du siècle, vraiment, c’est nul !!! Petit commentaire entendu hier sur le parking de la pointe. Normal, les catastrophes ne viennent jamais quand on les attend. Ceux qui sont venus voir les dégâts repartent tout dépités. Hier à la pointe j’ai croisé pas mal de râlous. Pourtant des dégâts y’en a eu, je t’en reparle après. Remarque, c’était pas forcément le meilleur jour pour goûter les charmes du Ferret. Visibilité nulle, petite bruine, une vraie météo de Bretagne. J’ai vu aussi des vrais amoureux du Cap Ferret. Ceux là ont marché jusqu’aux blockhaus pour une balade, des photos, une pause tranquille, juste regarder la mer et même une partie de pêche. Mon coup de cœur pour le sourire de Chloé venue de Lanton pour voir la pointe et sauter dans les flaques.

Le Cap Ferrat Stars et paillettes, Le Cap Ferret Familles et digital détox.

Marion Cotillard & Guillaume Canet, Audrey Tautou, Gilles Lelouche, Pascal Obispo, Philippe Starck, pas besoin de savoir compter, tu captes vite. Les stars sur la presqu’île, y’en a plus que de points sur mon permis mais moins que de kilos sur ma balance. J’ajoute les vedettes locales Benoît Bartherrote, Joël Dupuch, les figures de la télévision Nicolas Canteloup, Bernard Montiel, Bataille et Fontaine. L’ensemble fait à peine une équipe de foot. La preuve, quand l’Express titrait « Le Cap Ferret, les maisons de Stars », une seule photo : la villa de Pascal Obispo. Juste un sujet marronnier pour vendre du papier même pas recyclé. Certains magazines confondent Cap Ferret et Cap Ferrat, grave erreur. La presqu’île c’est très Côte Ouest, un repaire de bobos et pas vraiment le rendez-vous de la Jetset. Imagine la journée d’une star. Le boulevard de la plage mesure quelques centaines de mètres. Pour y briller tu dois faire trois fois le tour avant de te poser à la terrasse de Frédélian. Quatre places en quasi terrasse pour garer ta belle voiture vintage …

Grrrrr Interminable Hiver !!! Je hais le mois de février

En gros 28 jours de mauvais temps : du gris, du froid, de la pluie, du vent. En plus c’est les vacances, la tribu est au complet. Au Ferret, on vit le luxe absolu en mode digitale détox : no connexion, no wifi, pas de jeu en ligne, pas de consoles, après faut juste assurer pour calmer les ados en manque. On a fait le plein de jeux de cartes. J’adore les jeux de société, on se retrouve entre famille et copains, complices, adversaires. J’aime bien Time’s Up. Les cartes représentent des personnages. On joue en équipes en quatre manches. À chaque manche, un joueur essaye en 30 secondes de faire deviner le plus de personnages possible à son équipe. Tu peux décrire, mimer mais pas nommer. L’idée c’est de mixer les générations, de rapprocher les cousins que la vie éloigne. Là tu découvres vraiment un autre visage de tes proches, trop fun oncle Franck et ses descriptions bidons !!! et Les grimaces de Laura imitant Maïté, la mamie-cuisinière Sud-Ouest des premières télé-réalité cuisine, à pleurer de rire !!! Mais le …

Show your love : champagne & glamour pour la Saint Valentin !!!

Envie de t’essayer à la love therapy ? Besoin d’enrichir votre histoire de souvenirs ardents ?   Délaisse la cabane au Ferret, préfère l’hôtel. Fais le choix de l’ultra-luxe: Le Grand Hôtel de Bordeaux. Joue le film d’un rendez-vous clandestin.   Prends la chambre en premier dès l’après-midi, jette ton manteau sur le lit, ouvre la fenêtre. Grise-toi de l’air vif de février. Savoure la vue sur le Grand Théâtre et la place de la Comédie. Replonge dans l’ambiance légère du XIX et rêve-toi belle de jour. Au premier frisson, referme la fenêtre et les lourds rideaux, laisse faire la magie du décor. Prends possession de la chambre, puis guette ses pas dans le couloir. Il va gratter à la porte. Ouvre-lui, à peine si tu le vois derrière son énorme bouquet de roses. Lui aussi il joue trop bien le jeu. Que la fête commence : voluptueuse & pétillante !!! Brise les codes, accepte ses désirs, se laisser aimer. Ne quitte pas la chambre, oublie le diner, commande au room service une assiette à grignoter avec les doigts, …

Marie Lou : 88 ans dont 66 années passées au village ostréicole de L’Herbe.

Marie-Lou habite le village de l’herbe, une maison typique en pin nommée Gitania. Je la rencontre dans sa cabane aux belles proportions : une cuisine, une salle à manger et trois chambres. Dans cet univers très simple, assises autour de la table recouverte de sa toile cirée, nous allons évoquer ces 66 années, une vie à raconter doucement. Marie-lou se livre petit à petit, beaucoup de pudeur et de retenue dans son témoignage. J’écoute, partage L’émotion, la tendresse aussi au souvenir des disparus, ses frères, son mari. C’est lui qui a peint le logo Gitanes sur le fronton de la cabane. Les souvenirs sont intacts, Les yeux de Marilou pétillent, le fou rire la gagne quand elle nous raconte sa vie de jeune fille. Déjà, son surnom Marie-lou, un cadeau d’un premier amoureux. Bien sûr son mari a su, dit-elle en riant. Cet amoureux là c’était du passé quand j’ai connu Dédé. Née dans les landes à Montségur, Marie-Lou trouve un travail à Bordeaux au service d’un marchand de meubles. Le week-end & les vacances, elle …

http://wp.me/p1xv6R-T6

Balade au dessus du Bassin

Naviguer, surfer même en hiver, sur le bassin tout est possible si tu intègres la troisième dimension. L’eau est notre élément, le ciel son miroir, son double. Voler c’est combiner le surf, la glisse sur l’air et la navigation. Dans les airs ou sur la mer, les bases de la navigation se ressemblent, les instruments similaires : une carte détaillée du relief, une boussole, une montre et une règle. Les puristes pilotent à la main et se limitent à ce process, l’avionique, le glass cockpit ne sont qu’accessoires superflus.Si tu aimes les sensations fortes tente l’expérience, découvre le bassin vu d’en haut, baptême possible avec l’aéroclub d’Andernos. C’est toujours une super expérience que de monter dans un avion de club, un vrai flashback sur les débuts de l’aviation. Le meilleur moment, la mise en puissance et le décollage gaz à fond pour arracher la machine du sol. Très vite tu atteins les 1000ft plafond de vol chez nous en raison de la zone militaire de Cazaux et petit virage pour rejoindre le bassin. En l’air par …

Noël au Ferret

La crèche terminée, just on time. Fin du premier trimestre !!! Les enfants sont morts, moi aussi. On boucle les valises, je ferai la route de nuit. Vacances de Noël. Promesse de longues balades sur la plage, de chocolats chauds et de câlins sous la couette. Les prévisions météo sont bonnes, on ira faire un tour en pinasse sur le bassin. Retrouver nos marques, ne rien faire surtout. Humm c’est bon l’hiver au Ferret.