Tous les articles taggés : Submersion Cap Ferret

La Pointe du Cap Ferret, Quel avenir ? Part 2 : la Stratégie Locale.

La Stratégie Locale Par courrier daté du 6 février 2019, le préfet de la Gironde Didier Lallement a demandé au maire de Lège-Cap-Ferret : « d’interdire,  sans délai, au titre de son pouvoir de police, tout cheminement du public sur les ouvrages depuis chez Hortense jusqu’à la pointe et de procéder à la fermeture au public des différents accès à ces ouvrages ». En 2016, la préfecture demandait déjà la fermeture de la plage du Mirador située à l’extrémité de la presqu’île de Lège-Cap-Ferret. Condamner l’accès au public, fermer les plages, est-ce l’unique réponse des autorités au délicat problème de l’érosion ? Que pouvons-nous imaginer pour la suite ? Quel avenir pour la Pointe du Cap Ferret ? Dans un premier article, je donnais le point de vue de la Mairie. Pour aller plus loin, je reviens ici sur la stratégie locale et sur les études qui ont motivé les choix de la municipalité. Pour écrire ce post, je me suis essentiellement appuyée sur le site de la Mairie du Cap Ferret. On trouve à la rubrique environnement, un résumé de …

Janvier au Cap Ferret : total solitude, Rien ou presque. L’érosion continue.

En janvier, total décalage entre le Ferret et le reste du monde. Dans l’actualité crises migratoires, Calais, guerre, chômage, démission de Taubira et ici rien. Que du mou, la vie au ralenti, nos spots favoris en congés annuels, les amateurs de catastrophe, les gourous de la fin du Ferret en sont pour recalculer la date de la submersion totale et définitive de notre petit monde. La pointe n’est pas tombée dans l’eau, Benoit Bartherotte et sa digue ont toujours fière allure. Pour combien de temps ? Les lanceurs d’alerte savent lire les signes avant-coureurs d’une vraie catastrophe écologique. Côté océan, la dune recule sous l’effet conjugué du vent et des grosses marées. Une simple balade vers la plage des derricks et tu réalises l’ampleur du problème. L’accès à l’océan est fermé, le coup de vent du onze janvier a laissé des séquelles bien visibles. Ce jour là, nous étions en vigilance orange alerte vagues-submersion. Le sémaphore a enregistré vers neuf heures une forte houle avec des vagues de six mètres, et météo France annonçait des rafales à …

Le Cap Ferret lutte contre l’érosion. La Pointe en ordre de bataille pour la prochaine tempête

Février 2014 :  la pointe du Cap Ferret.  Les séquelles de la  tempête de janvier sont encore bien visibles. La mer a accumulé en haut de la plage un enchevêtrement de débris divers, plastiques, filets, bois flottés. les promeneurs s’amusent à rassembler les matériaux, à construire des installations éphémères façon Art Brut. Les vents violents de ces derniers jours ont balayé la plage, lui donnant un aspect lunaire et désolé. Il y a pourtant quelque chose de majestueux, de grandiose dans cette expression de force brute. L’espace est désormais ouvert aux attaques des vagues, les défenses en bois n’offrent plus que de dérisoires remparts aux prochains assauts, inutiles protections rongées par l’érosion marine. On dirait Fort Apache abandonné par ses soldats, l’homme a renoncé à se battre. Seul la digue de Benoit Bartherotte a bien résisté et attend sereinement les prochains coups de butoir des vagues. Un peu plus à l’intérieur du Ferret, la lutte continue, les défenses se sont organisées. Plage du petit tram, une protection temporaire faite de matériaux de démolitions a été mise …