Tous les articles taggés : tableau cabane

Rencontre avec Jean-Pierre Marladot, aquarelliste, à la Cabane Ponton du Mimbeau

J’ai longtemps ignoré l’histoire de la cabane ponton du Mimbeau. Je ne voulais pas vraiment savoir, je préférais rêver son passé. Cette cabane construite sur un ancien chaland, le bateau typique des professionnels du bassin, je l’ai toujours connue posée au fond de la lagune du quartier ostréicole. Je lui ai imaginé une vie au temps des premiers habitants du Cap Ferret, des pêcheurs qui s’abritaient sur d’anciens bateaux. J’ai rêvé y dormir avec mon homme. Je nous imaginais au matin après une nuit trop courte, un bol de café à la main, le regard émerveillé par le lever du soleil sur la dune du Pyla. Pour les besoins d’un tournage avec la Maison 5, je me suis approchée au plus près et le mystère s’est évanoui. La cabane sert d’atelier d’été à un peintre local, Jean-Pierre Marladot, dont nous connaissons tous les sublimes aquarelles. Il a l’habitude de les accrocher sur les murs des cabanes du village ostréicole en été. Devantures à l’ancienne, villas remarquables du Cap Ferret ou armoires garnies de linges anciens, …

Chris Salier peint le bassin sur toile de lin.

Chris Salier a développé un procédé original qui donne à ses vues du bassin une touche de  modernité faisant défaut à bien des peintures figuratives. En premier elle ne peint pas sur des toiles blanches mais sur de la toile de lin brute importée d’Italie et montée sur châssis.Cette toile de lin donnera un aspect très matériel à son travail. Ensuite elle réalise d’abord un croquis in situ en aquarelle. Puis en atelier, elle prépare elle même ses couleurs. Si elle tient ses recettes secrètes, elle évoque toutefois l’utilisation de pigments naturels minéraux ou végétaux. Elle procède au mélange de pigments avec de la résine et autres composants. Sur la toile elle trace une esquisse et enfin elle se lance d’un geste très sur de professionnelle. En effet sa technique laissant apparaître la toile de lin brute, il lui est impossible de reprendre son travail comme on peut le faire sur une toile blanche. J’aimerai partager avec toi mon coup de cœur pour ses gros plans sur les villages ostréicoles.