Tous les articles taggés : week-end au Cap ferret

Balade dans les 44 hectares avec Stéphane Thebaut de la Maison 5

Contactée par France 5 pour présenter le début d’une émission sur le Cap Ferret, j’ai été invité à choisir un itinéraire de balade avec Stéphane Thebaut. Après avoir balancé entre l’océan et le bassin, le village ostréicole et la pointe, j’ai pensé à une déambulation depuis la cabane du Mimbeau jusqu’à la pointe de Chez Hortense à travers les mythiques 44 hectares. Toute la spécificité du Cap Ferret, son histoire passé et récente se retrouve dans ce parcours, une de mes balades favorites. Nous nous sommes retrouvés devant la Cabane du Mimbeau, une des plus chouettes dégustations d’huîtres de la presqu’île avec une vue inouïe sur la conche du Mimbeau et la Dune du Pilat en arrière fond. De là nous avons gagné le bateau ponton du peintre Jean-Pierre Marladot dont je raconte l’histoire dans mon blog https://lecapferretdesophiejuby.wordpress.com/2017/08/28/rencontre-avec-jean-pierre-marladot-aquarelliste-a-la-cabane-ponton-du-mimbeau/ Au passage, nous avons remarqué la curieuse maison avec son toit béton imitant le chaume. Cette villa, la Chaumière, doit son look à l’engouement colonial caractéristique du XIX siècle. Son premier propriétaire l’a construite sur le modèle …

La cabane Chez Boulan exotisme et authenticité au cœur du village ostréicole

En janvier au Cap Ferret : total déprime où total coolitude. Les jours de météo très moche, de tempête, tu maudis l’isolement de la presqu’île, les enseignes fermées pour congés annuels, la plage déserte et balayée par le vent. Grands moments de spleen. Le Ferret l’hiver, c’est tout pourri. Vient un matin de soleil et de ciel bleu et la journée prend un nouveau visage. La lumière de l’hiver, plus douce, apporte du relief aux paysages, donne au bassin des couleurs changeantes et à la vie un regain de punch. Quel plaisir de courir seule dans le sentier de l’abécédaire, les sens en éveil, une petite peur au ventre de faire une mauvaise rencontre. Quel bonheur de terminer sa course en découvrant la dune du Pilat, fidèle montagne à l’horizon. Le déjeuner du week-end sera fait d’une assiette d’huître dégustée au bord du bassin, sur une terrasse ensoleillée. Je te recommande le jardin exotique de chez Boulan, fraîcheur, authenticité et accueil chaleureux pour cette dégustation d’huître, une des premières installées au Cap Ferret, au cœur du village …

Une journée au calme au débarcadère de Grand Piquey

Ciel gris plomb, vent fort d’ouest et un grand week-end devant toi. Que faire ?L’océan c’est mort, trop de vent. Choisis le bassin. Quitte la route Nord-Sud qui traverse la presqu’île et rejoins un spot tranquille sur le bassin. Une idée : la cale de mise à l’eau de Grand Piquey, allée Louis Gaume. Le site est protégé, normal Grand Piquey veut dire grande dune, et là tu es en contrebas donc abrité du vent. Si tu as de la chance, tu trouveras libre un banc pour t’installer face au bassin et à la dune du Pilat. A ta gauche la cale de mise à l’eau avec toute l’animation des plaisanciers qui descendent leur bateau. Moi j’adore regarder les manœuvres. Les mecs font les gros machos mais souvent ils ne savent même pas reculer tout droit. A côté le débarcadère terrain de jeu favori des pêcheurs à la ligne. Leur butin est souvent maigre mais le pêcheur est aussi addict que le joueur de Candy Crush. Il revient toujours histoire de voir s’il peut augmenter son score. Voilà …

Le Cap Ferret Hors Saison: Tout Savoir Pour Réussir Ton Escapade

Tu as raison. Le Ferret ça marche aussi hors saison mais un minimum d’organisation s’impose pour optimiser ta journée. Réserve ta matinée au shopping et ensuite la plage. Tu verras en septembre, c’est un pur bonheur. Aussi chaud qu’au mois d’août sans les inconvénients de la surpopulation estivale. Regarde  ce Vendredi 23 septembre : début d’automne et toujours un temps de rêve au Ferret. Mon programme ➢ 10 H Café + Journal à la terrasse de chez Frédélian.  ➢ 11 H virée shopping bld de la plage.  ➢ 13 H déjeuner sur la plage avec le dernier livre d’Emmanuel Carrère : Limonov.  Plongée dans la Russie trouble des années 80 à nos jours. Bien écrit, passionnant pour les slavophiles et les amateurs d’antihéros. ➢ 15 H baignade et lézard au soleil ➢ 17 H retour Bordeaux Maintenant, a toi de jouer Je te donne quelques infos pour que toi aussi tu partages ces petits bonheurs. Déjà tu dois imprimer que depuis la rentrée  beaucoup de magasins sont fermés du lundi au jeudi en dehors des …

Il y a une vie après le Ferret

< Longtemps j’ai pensé que la vie s’arrêtait rond point de l’Herbe. Je ne voulais pas le quitter mon Ferret. Je me rappelais Candide et toutes ses mésaventures loin du château de Thunder-ten-tronckh. Moi je voulais rester dans mon paradis de sable et de pins. Mais les professeurs de métaphysico-théologo-cosmolonigologie prédisent la montée des eaux, la fin de la pointe et l’engloutissement du Ferret. C’est sûr Benoit Bartherotte il est pas éternel et qui va travailler sur la digue lorsqu’il ne sera plus là ? Alors j’ai pensé aux générations futures, j’ai pris conscience de ma responsabilité envers mes enfants et très courageusement j’ai enfourché mon vélo pour aller voir plus loin. A la recherche de notre future Baronnie. J’ai quitté mon Ferret emportant un peu de sable dans mes poches. J’ai rencontré un petit homme, j’ai trouvé des dunes blanches que j’ai mangées assise dans la galerie de Françoise Pons. Voilà j’ai découvert le Canon. Le Canon c’est bien aussi. Coté typique : un beau village ostréicole, des cabanes à huitres. Pour le shopping …