Mois: juin 2016

Le Cap Ferret Music Festival : réserve tes places au marché du Ferret

Le Festival de musique classique et jazzy revient du 8 au 15 juillet, de superbes moments d’émotions en perspective. Pour cette sixième édition, Hélène Berger a convié les fidèles du Festival Aquiles Delle Vigne, François-René Duchâble et Pierre Dutot et Laurent Bataille pour encadrer les masterclass. Elle a invité un ensemble de musiciens confirmés et de jeunes talents pour les concerts sur la presqu’île. Comme chaque année, le festival comprend à la fois des concerts gratuits ouvert à tous et des concerts payants au nombre de places limitées. Toutes les informations sur la programmation sont sur le site http://www.capferretmusicfestival.com . Les places sont en vente tous les jours au marché du Ferret et le week-end sur les marchés de Lège, Claouey, Piraillan et s’il reste des places les soirs du concert à l’entrée. Tarif unique 20 € et 12 € pour les – de 18ans, étudiants, demandeurs d’emploi et résidents du Ferret. Publicités

En juin : 1 day break au Ferret

Vole une journée à ton Boss. C’est l’été. Profite des maxi journées, des températures excessives, de la lumière exceptionnelle, de la mer couleur bleu Klein. Seule, en bande ou avec ton chéri, savoure la presqu’île avant le rush des vacanciers de juillet et août. Mets de la ouate dans tes oreilles et deviens sourde aux bruits du monde. Fais de chaque escapade un moment élégant et léger, doux comme un voile de lin. En solo commence par un shopping tour. En juin le marché ouvre tous les jours. https://lecapferretdesophiejuby.wordpress.com/2015/06/14/le-marche-du-ferret-ouvre-tous-les-jours-du-20-juin-au-20-septembre-cest-chouette/Offre-toi une tunique, un bijou, n’importe quel truc de fille inutile et tellement indispensable. Fais toi juste plaisir. A midi, choisis une cabane de dégustation les pieds dans l’eau. 6 huîtres, un verre de blanc et la vue époustouflante sur la Dune du Pyla. La Ferret thérapie, le remède au mal de soi, aux peines de cœur, le meilleur des anti-stress. Après-midi plage et polar. Emporte le dernier Guy Rechenmann, A la place de l’Autre où le livre du capitaine de la BAC Laurent Philipparie, NE REGARDE …

Guy Rechenmann présente A la place de l’Autre.

Patrick Olaya des Editions Vents Salés et Guy Rechenmann ont réuni les fans du commissaire Viloc pour échanger autour de sa dernière aventure. Un public de fidèles s’est retrouvé à l’Escale pour entendre L’auteur. Pour sa troisième enquête, Viloc retrouve ses lieux fétiches le Cap Ferret, la pointe et l’Escale. Le commissaire Plaziat, Lili, David reprennent leur place auprès du héros. Il est question de disparition, d’amnésie, de chats. On n’en saura pas vraiment plus. L’auteur ne se livre pas, il distille quelques bons mots comme ceux empruntés à David pour illustrer les appréciations des clients : Le cabillaud, c’est fonction de l’heure de l’apéro. Rien de plus pour ce soir, juste un verre entre amis et l’envie de repartir le bouquin sous le bras. Quelques mots sur le livre précédent, la seconde enquête du commissaire :   https://lecapferretdesophiejuby.wordpress.com/2015/10/05/fausse-note-le-soft-polar-de-guy-rechenman/

La p’tite boulangerie du Ferret : une histoire de food, d’entrepreneurs et de Sud-Ouest.

  Christophe Trias, connu depuis vingt ans au Ferret pour son épicerie épicurienne s’est associé avec Pascal Rigo boulanger français installé à San Francisco. L’entrepreneur Californien découvre l’Epicerie de Christophe en tant que client. Les deux hommes partagent la passion du produit bon et bien fait, la communication s’établit facilement. Ils se découvrent un passé commun autour du club de foot de Saint Symphorien dans les landes Girondines. Ils deviennent copains. Vient un jour l’idée d’une boulangerie où tout serait fait maison, sur place avec des ingrédients biologiques, du levain naturel. Ils réfléchissent, passent des heures à mettre au point leur projet et se lancent. Ils conçoivent une mini boulangerie de 27 m2 mitoyenne de l’Epicerie. Ils se concentrent sur l’essentiel : un pétrin, un four et un comptoir de vente ouvert sur l’avenue du Monument Salins. Ils recrutent un homme de métier, Xavier Robert, et ouvrent leur point de vente en mars 2016. Le concept du bio, bon et chic a immédiatement trouvé son public. Le Cap Ferret craque pour leur addictive ficelle-apéro. Imagine une mini …