Tous les articles taggés : Le Cap Ferret de Sophie Juby

Van Tran: le témoin de nos étés

Van Tran  présent aux moments clés comme le copain de toujours. Il balade son sourire XXL, ses yeux rieurs et son Nikon grand format sur tous les hot spots du Cap Ferret. Il est de tous nos étés, de toutes nos belles soirées. Tu le croise en journée au Mimbeau ou boulevard de la plage et le soir dans tous les lieux trendy. Laisse toi aller et accepte de poser pour un shooting de star. Lui au moins, il déclenche au bon moment. Il sait rapprocher les amoureux, il resserre les potes autour de son objectif. Il photoshoppe nos souvenirs.  

Pascal Nibaudeau ouvre sa table à manger au cœur du Pinasse Café

La bistronomie ne lui suffit pas, Pascal Nibaudeau revient à la gastronomie avec La Villa, un espace haute cuisine au cœur du Pinasse Café. Le chef a imaginé une table d’hôtes de douze couverts à partager entre copains de toujours ou d’un soir. Tenue par la promesse faite à Laurent Tournier, le propriétaire du Pinasse Café, de ne pas tout dévoiler des nouveaux lieux, je ne partagerai pas de photos, juste mes impressions, les émotions, les good vibes. J’ai aimé l’endroit, l’ancienne salle à manger de la Villa d’origine avec sa cheminée en briquette et sa large fenêtre ouverte sur le bassin. J’ai aimé la vue. Depuis la Villa tu aperçois le bassin, le débarcadère et les pignottes, ces emblématiques piquets de pin qui délimitent les parcs à huîtres. Pour autant tu ne dines pas les pieds dans l’eau comme à la Terrasse. Le concept se veut plus cosy, plus intimiste, à l’écart de la joyeuse animation de l’espace brasserie. J’imagine très bien une famille investir les lieux pour un anniversaire, une cousinade, des fiançailles …

La plage de la pointe fermée ?

 Ne plus voir le soleil se lever sur la dune du Pyla ? Fini les balades au crépuscule, les câlins face à la Dune ? J’y crois pas ! Perdre la pointe, mon Sud, la plus belle vue sur la dune du Pyla, le but de toutes nos balades, le spot des familles, des touristes et celui des amoureux ? Alors cette fois ce serait vrai, la pointe serait tombée à l’eau ? Bizarre. En Janvier, je n’avais pas constaté de catastrophe, pas de traumatisme majeur, pas de gros dégâts, juste une érosion récurrente. Le recul du trait de côte, à l’océan, environ 4 mètres par an, est un phénomène connu, devenu trop banal pour faire la une des journaux. Alors cette fermeture côté bassin? Pour quelles raisons ? Nous protéger d’une catastrophe imminente ? Donner à monsieur Bartherotte un périmètre de sécurité autour de son rempart contre l’Atlantique ? Selon le journal Sud-Ouest, La raison de cette interdiction est simple : l’arrêté préfectoral prend acte de la forte érosion subie dans ce secteur et constate « les risques réguliers, imprévisibles et subits d’effondrement de …

Saint Valentin douce et sauvage

  Slow programme : juste un rendez-vous d’amour  Rien que nous deux, ta cabane, notre refuge.  Le sifflement du vent pour seule playlist. Ne pas dormir, confondre la nuit et le jour. Sortir à l’aube, voir le soleil se lever sur la dune du Pilat. Prendre le temps d’une balade main dans la main sur la plage. Courir escalader le phare et s’embrasser en haut à pleine bouche.Déjeuner de quelques huîtres. Se perdre dans les quarante quatre hectares. Cueillir une brassée de mimosa. Revenir par la pointe y rêver de départs, de voyages. Rentrer par le chemin des dunes. Respirer l’odeur de la forêt. Avoir un peu froid, sentir la fraîcheur des sous-bois. Rester sous la pluie, sentir l’eau couler sur nos visages. Regagner ta cabane, attiser le feu. Réinventer notre histoire, une nuit cœur contre cœur. Rien que nous deux, ta cabane, notre refuge.

Message personnel : Dis-moi oui à la pointe.

Je t’aime. Je veux faire ma vie avec toi. Epouse-moi. Sylvia aime Pascal. Comment lui dire ? Comment oser lui parler ? Trouver un site unique, magique. Un lieu émouvant, brutal & fragile.Dimanche à la pointe du Cap Ferret Sylvia a trouvé les mots. Les copains les entourent mais les amoureux sont seuls au monde, au bout du monde. Ils sont magnifiques. Et soudain, le ronronnement familier d’un petit Jodel.L’avion tire une banderole, un message dans le ciel : Listen to your heart et dis-moi oui. Il a dit oui d’une petite voix en essuyant sa joue. Séquence émotion. J’ai vu des larmes de joie, des sourires, des baisers, des embrassades. On a fait des photos : Sylvia, Pascal et les copains.   Et je suis repartie Françoise Hardy dans le casque Je devrais vous parler, Je devrais arriver Où je devrais dormir J’ai peur que tu sois sourd J’ai peur que tu sois lâche J’ai peur d’être indiscrète Je ne peux pas vous dire que je t’aime peut-être   Mais si tu crois un jour que tu m’aimes Ne crois pas que tes …

New : Cocotte, une adresse pour bruncher comme à Brooklyn

Attention Cocotte a changé. Ludovic, un passionné de cuisine a repris le restaurant sous le nom du Caillebotis. Nouvelle équipe, nouvelle formule. on oublie le brunch Coraline la parisienne a transformé L’hôtel-restaurant l’O d’Ici en QG pour hipsters à la barbe généreuse. La nouvelle déco style recyclerie donne au lieu un air de Brooklyn, où de Shoreditch, East London. Ouvert en non-stop, Cocotte propose un petit déjeuner de 8 à 10H, un déjeuner à midi et le soir une cuisine style finger food. Tout est frais & fait maison, même le pain, par la jeune chef Alicia. J’ai envie de te raconter l’histoire version Sophie Juby, un rien mytho. Coraline, travaille dans la communication, tout comme son magnifique fiancé Thomas. Ils partagent un 30m2 dans le marais, bossent comme des fous et adorent sortir dans les petits restos branchés de leur quartier. Mais bim bam boum Thomas se lasse et papillonne. Notre héroïne prend la nouvelle comme la chute du mur du Berlin : inimaginable mais pourtant bien vraie. Telle une Ossie déboussolé par un monde …

Le marché du Ferret ouvre tous les jours du 20 juin au 20 septembre : c’est chouette !

A toi les Libertys de chez Popie’s, les tuniques de Miss Anaïs, les sacs de Promenons-nous, les bijoux d’Emelyne et la vaisselle colorée de Casa Lola. Une vraie journée au Ferret commence par une virée au marché. Rien ne remplace le plaisir de rechercher la tunique trendy, l’indispensable crop top ou le short qui te fait des fesses à la JLo. Je n’oublie pas la pause café avec les copines à la terrasse de chez Lemoine, le second meilleur moment de la journée. Je me répète, Le Cap Ferret vit au rythme de son marché, le nombril de notre petite planète. N’oublie pas que nous habitons une commune composée de dix villages implantés le long du bassin sur plus de vingt kilomètres. La mairie se trouve à l’entrée de la presqu’île à Lège et le Cap Ferret à l’opposé, à la pointe. Cet éloignement ne favorise pas l ‘émergence d’un centre ville. Par défaut le marché joue ce rôle dans notre mini monde. Le 20 juin marque le début des ouvertures quotidiennes; hors saison les commerçants ne …

Juin au Pinasse Café : longues soirées, ambiance cool & cuisine bistro de la mer.

Pinasse café, c’est une authentique villa arcachonnaise transformée en un restaurant trendy doté d’une terrasse côté bassin et d’une stupéfiante vue sur la dune du Pilat. Le Cap ferret ne compte que trois restaurants vue bassin : Chez Hortense, Pinasse Café et l’Escale. Les deux derniers, mitoyens sont postés en vigie au débouché du débarcadère. Tu imagines le spot : le débarcadère, la vie en continu avec le ballet des navettes maritimes venant d’Arcachon, les retrouvailles, les séparations et la vue à croire que Dieu existe tellement c’est beau. Le site attire et la gentillesse d’alexandra te retient. Avec son mari Laurent Tournier, Alexandra a construit le Pinasse café comme un lieu chic et décontracté où l’on mange les pieds dans l’eau. Ils forment un couple lumineux, complice et chaleureux. Ils t’accueillent avec un immense sourire, un peu comme des voisins sympathiques presque en copains. Je les crois même capable de dérider un bataillon de garde-frontières nord-coréens. Pour une belle soirée, réserve une table au second service de 21H30. Tu viens un peu en avance ; commande un …

Les pilleurs de glace, Pierre Hurmic

Des projets pour ce week-end ? T’as vu la météo ? J’suis dégoûtée. 17 ° au Ferret samedi, le banc d’Arguin, la plage c’est mort. Alors sois tu fais comme Bozo, tu restes dans ta niche. Sois tu fais comme moi, tu reste dans ta couette. Tu peux y faire beaucoup de choses dont je ne parlerai pas et quand tu seras fatigué, tu prendra un bouquin.  J’ai testé pour toi Les pilleurs de glace aux Edtions Vents Salés. Derrière un titre énigmatique se cache une vraie bonne idée de roman écologique et judiciaire. Porté par ses convictions d’éco-responsabilité, Pierre Hurmic nous convie au procès un rien Kafkaïen de Pierre Savignal, un homme ordinaire employé de banque et pollueur tranquille. L’homme ne comprend pas bien les raisons de sa mise en examen pour délit de non assistance à planète en danger. Pierre Savignal se voyait comme un citoyen ordinaire. L’auteur le qualifiera brutalement de jouisseur compulsif coupable de consommation frénétique et abusive. Un détour par la case prison et quelques mois de vie en cellule de 10m2 …

Entretien avec Patrick Olaya éditeur et organisateur du salon du livre d’Ares

  Tout d’abord, milles mercis Patrick de m’accueillir chez toi, aux Editions Vents Salés. Nous sommes à quinze jours de la seconde édition du salon du livre d’Ares, Les Pages du Bassin. Le salon littéraire de la presqu’île autour d’auteurs connectés au Bassin se tiendra les 16 & 17 mai.  Si tu veux bien avant de débuter sur le sujet, j’aimerais que tu me dises : Que ferons nous le 27 mai ? Dommage, j’aurais dû filmer la scène. Ma question déstabilise Patrick pour une seconde, puis il se marre vraiment. Je t’explique. Patrick Olaya a publié sur Facebook une photo de la façade de l’Hôtel Côté Sable au Cap Ferret qui fait le buzz depuis 8 jours. Ses commentaires : Le 27 mai… Au Cap Ferret… Vous serez des privilégiés… Sur la terrasse de l’Hôtel Côté Sable**** Notez donc cette date dans vos agendas et comptez sur moi pour faire durer le suspens!!! Le 27 mai vous serez là et France 2 aussi. Ouf !!! Je n’ai pas eu à le torturer, ma question balancée en guise de mise …

1er mai sous la pluie

  Balade au Ferret en ces derniers jours de vacances. Il fait tout moche mais on est bien, serrés l’un contre l’autre sous ton grand parapluie. Le village ostréicole se noie dans une bulle de fraîcheur, La dune a disparu derrière un rideau de pluie. Nous ne dinerons pas en terrasse, les pieds dans l’eau, le bassin pour témoin. Ce soir nous resterons à la cabane, un verre de vin et quelques huîtres, une assiette de dunes blanches pour festin.

Japajo, une maison d’hôte face au bassin : à tester absolument.

Envie de plaisirs tout simples : se réveiller le matin aux bruits du Bassin, contempler la vue différente selon les heures et la météo du jour, se retrouver face à soi-même. Poser ses valises dans un coin perdu, au calme et oublier la montre, la voiture, la ville. Oublier même la tyrannie de la balance et se laisser aller à croquer dans un croissant frais du matin. La presqu’île est riche d’adresses pleines de charme. Petit zoom sur la cabane Japajo, une nouvelle maison d’hôtes dans le village du Four, ouverte toute l’année. La maison est posée sur le perré, face au bassin. De la fenêtre de la chambre, on croirait toucher la mer. Les lieux ont été entièrement rénovés par une entreprise locale dans l’esprit cabane ostréicole. C’est tout mignon, décoré avec la complicité des boutiques et artisans de la presqu’île. Un joli projet mené de front avec une activité professionnelle intense par Delphine Moreau la propriétaire des lieux, une enfant du Ferret revenue au village après un long exil ailleurs en France. Nous y avons …

Le marché de Piraillan gagné par la folie Rainbow Loom

Le marché de Piraillan propose un mix de produits alimentaires à l’intérieur et un joyeux méli-mélo de stand à l’extérieur. Tu peux y faire le plein d’huîtres du bassin, de poisson frais, de fromage et de légumes de la région. Tu y trouveras aussi du vin en direct de la propriété.Une fois le ravitaillement assuré, prend le temps de déambuler dans les allées à l’extérieur. Beaucoup de gadgets, peu de création made in France, mais toujours de bonnes surprises. Mon coup de cœur : The Rolling Shop Station. De jeunes marques françaises de Prêt à porter sélectionnées par Anne-Charlotte et Guillaume. Ils sont sur les côtes en tournée d’été à bord de leur estafette Renault. Ils quittent le Ferret ce soir mais tu peux aussi les retrouver à Paris en dur rue Charlot. Mon shopping : un jeu de plage bien kitch !!!

Le Cap Ferret : best destination for short breaks and vacations.

This trendy and preserved place is located on the French west silver coast. Just one-hour drive from Bordeaux, the world’s wine Capital as well as an UNESCO world heritage site. The peninsula of Cap Ferret is this narrow part of sand and pine forests that form the west part of the Bassin d’Arcachon, a well-known sea resort since the nineteenth century. The place long remained underdeveloped and devoted to oysters farming. Therefore it has kept most of its charming cottage wood villages and unspoilt sandy beaches. Today’s urban regulations preserve the landscape from massive constructions. The « Bordelais », the inhabitants of Bordeaux, were the first to discover the peninsula and build there their second home. Nowadays, the place is highly fashionable and attracts all the French « bobo » (bourgeois bohemian), lots of Parisians looking for an authentic place, French movie stars in search of quietness and other successful businessmen. Nevertheless the earlier inhabitants remained, oyster farming is even growing with the success of tasting places. This creates an uncommon social melting pot that embodies the core spirit of …

Le Bouchon du Ferret en novembre

Dans le noir ou la tempête, le navigateur cherche le phare du Cap Ferret. Moi quand il fait trop moche comme ce vilain mois de novembre tout pourri, je cherche un endroit tendance qui bouge un peu. Je déjeune au Bouchon du Ferret. Au cœur du village ostréicole, cette ancienne poissonnerie reconvertie en Brasserie n’est pas uniquement un clone de son ainée « la Brasserie Bordelaise ». Tu es dans un univers typique du bassin, le bois est omniprésent dans une architecture façon grande cabane ostréicole. Cependant la décoration reste sobre. Le passé de l’endroit est astucieusement rappelé par Les comptoirs réfrigérés montrant comme à l’étalage les viandes et poissons que tu peux commander. Rassurant de voir le produit !!! Cuisine de produits frais, carte actuelle et de nombreux poissons sauvages en suggestion, la formule fonctionne toujours bien. Côté prix, tu peux déjeuner pour 12€ avec la grillade  du jour ; à la carte le ticket tourne plutôt autour de 40€. En prime, tu profites d’une vue ( d’un aperçu) sur la dune du Pyla. Tout cela dans un …

Le banc d’Arguin avec Bertrand ostréiculteur au Cap Ferret

Arguin      Un banc de sable posé face à la dune du Pyla. Une frontière entre les eaux calmes et peu salées du bassin et l’univers sauvage de l’océan. Un paysage de bout du monde, le sable comme de la poussière d’or, des eaux cristallines,  les tropiques à une heure de Bordeaux. Le spot préféré des plaisanciers qui s’aventurent rarement au-delà par peur légitime de franchir les redoutables passes, un des cinq points les plus périlleux des côtes françaises. Idéal pour un pique nique entre copains. Un endroit tellement « in » que les dimanche d’août on a du mal à accoster. Le banc d’Arguin, c’est aussi le spot préféré des ostréiculteurs. Le terroir idéal pour l’élevage des huîtres, leur croissance, appelée pousse, y est bien plus rapide qu’à l’intérieur du bassin. Tu as adoré te baigner dans ces eaux claires, marcher à travers le banc et boire le rosé saupoudré de  grains de sable. L’automne arrive, le touriste disparaît. La magie des lieux reste. Viens découvrir une autre facette d’Arguin et partage avec moi la journée d’un ostréiculteur. Bertrand …

Saison 2013 : Fin de partie au Ferret

31 octobre : dernier jour pour Ferret plage. Dernier jour aussi pour sortir le bateau de l’eau. Fin de la grande saison  pour les corps-morts. Dimanche 3 novembre la saison sera vraiment terminée. Le Ferret passera en mode week-end. Ignorant la fin des vacances de la toussaint, le soleil lui joue les prolongations. Profite du temps. Si les journées de printemps  ont le goût des premières fois, des promesses, les  belles journées d’automne ont un joli parfum  de nostalgie. Des idées pour optimiser ton programme ??? Tu commences par un dernier café à la station Gava . Idéal pour faire le plein de potins en tout genre, assise au bar tu peux mater sans problème tous les beaux gosses qui stoppent pour du carburant. Tout çà, à partir de novembre c’est fini. Tu pourras aussi revivre avec Brigitte les péripéties du black out de la station en août. Un grand moment, Quel talent de conteuse !!! En suivant, n’oublie pas de t’arrêter à la galerie Christian Bernard. L’espace très lumineux offre un superbe écrin aux pinasses et …

Art brut au Ferret

L’Art Brut le terme inventé par le peintre Dubuffet en 1945 qualifie assez bien l’objet présenté ici. Oeuvre d’art ? Ce bel objet n’aurait pas dépareillé dans un stand de la FIAC. Et puisqu’une Ferrari accidentée a trouvé preneur, gageons que cette sculpture marine se serait arrachée. Alors Bertrand si ton Ford qui garde belle allure malgré les morsures océanes venait à te lâcher, pense à le proposer à une galerie qui saura apprécier le Bleu Klein de ta fière machine.

David le Goff : « la cote de sympathie du Marathon des Villages hors de la région est un vrai bonheur »

Le nombre de coureurs du Marathon des Villages croît de façon exponentielle,   montrant ainsi la réussite d’une course conçue  par un passionné de la presqu’île. Je te donne les éléments clés de cette superbe épreuve et ensuite nous irons à la rencontre de David le Goff , le créateur et organisateur de ce marathon qui traverse les villages de Piraillan, l’Herbe, le Canon et le Cap Ferret.