Tous les articles classés dans : Où sortir, où manger au Ferret

Chez Pierrette au Canon : le bar à grignoter, mojito et tapas.

Un de mes spots favoris sur au Cap Ferret pour son concept néo restau, sa décoration très DIY, ses lumières colorées façon guinguette et son ambiance sans chichi. Tu viens en famille vers 20 h pour boire un verre accompagné de petites assiettes. Passé 23 h, tu arrives avec les copains pour siroter un des meilleurs mojitos de la Presquîle en rousillant des patatas bravas. A l’origine du lieu, une maison basque reconvertie en restaurant saisonnier en été. Ici tout se passe dans la cour terrasse. Plusieurs espaces sont proposés, tables hautes et tabouret près du bar, tables basses et banquettes en bois réchauffés de gros coussins au centre et enfin tables plus classiques côté rue. Tu viens sans réserver, look d’après la plage, un reste de sable dans les orteils et de sel dans les cheveux. En début de soirée, tu trouves vite une table libre. Sinon tu patientes au bar en regardant le spectacle des barmans occupés à préparer des mojitos en série. Tu en profites pour claquer une bise aux copains venus …

La P’tite Pâtisserie du Cap Ferret, les meilleures gaufres de la presqu’île.

Un an après l’ouverture de la p’tite boulangerie du Ferret, Christophe Trias et Pascal Rigo récidivent avec la Petite pâtisserie en association avec un boulanger bio venu de Paris, Arnaud Chevalier. Ensemble ils dupliquent le concept de la mini boulangerie où tout est fait maison, avec de la farine biologique et du levain naturel. (Voir mon article –ouest/https://lecapferretdesophiejuby.wordpress.com/2016/06/04/la-ptite-boulangerie-du-ferret-une-histoire-de-food-dentrepreneurs-et-de-sud-ouest/ )    En plus d’un laboratoire de fabrication route de Bordeaux, les deux enseignes partagent une courte carte de pains fantaisies, de tartes aux légumes et de pâtisserie de Boulanger. Les déjà best-sellers sont en bonne place. Tu y retrouves les ficelles-apéro, une mini baguette à base de farine bio déclinée en version poivre-parmesan, chorizo ou olive, la baguette des copains, la ficelle choco-noisette du matin et une sélection de sandwichs chêvre-roquette, tomate-mozzarella ou jambon de la petite épicerie. En sucré, l’incontournable tarte au citron meringuée sablé breton coco amande et crème citron, la TropCapienne à base de brioche au miel de tamaris produit dans le médoc et le gâteau presque basque, une tuerie. La nouveauté, c’est l’espace snacking …

Mon top ten des Bars du Cap Ferret

Voici mes adresses, une sélection de lieux à fort caractère pour boire un verre en amoureux ou entre potes. On peut commencer l’apéro vers 18h et s’amuser jusqu’à 2H.  Après, il reste les boîtes. Malheureusement pour les oiseaux de nuit, le Ferret se couche tôt. Le 44 – Au cœur du mythique quartier des 44, derrière chez Hortense 44 avenue du Sémaphore- proche de la pointe- de 17h30 à 2H Le meilleur spot du Cap Ferret au cœur des 44 hectares. Le QG des Bordelais qui aiment son esprit authentique et ses prix maîtrisés. On s’y retrouve entre potes autour d’un cocktail pour chiller, grignoter des tapas en terrasse et danser pieds nus dans une belle cabane en bois.Dj et Concert en saison Cocktail autour de 8€. Spritz 8€, Mojito 9€ Grande carte de petits plats cuisinés sur place par le chef Diane et son équipe. Frites 4€ et portions autour de 8-12€. En vrai, tu peux en faire ton diner. Si tu dois en choisir un  seul lieu alors ce sera celui-là. https://lecapferretdesophiejuby.wordpress.com/2016/09/10/le-44-good-vibes-finger-food-and-dance/   Le Sailfish …

Juliette Armanet en concert au Cap Ferret

J’adore mon Cap Ferret. Il s’affiche à la une de tous les news magazines, partage la vedette avec les plus beaux spots de la planète, c’est la star de l’été. Et pourtant, il reste un endroit unique où tu prends ton petit déjeuner en regardant passer les tracteurs des ostréiculteurs en partance pour les parcs et où les soirées ressemblent aux fêtes de village. Mercredi soir, Juliette Armanet jouait pour les Plages Pop sous les halles de Lège Cap Ferret. On s’est retrouvé comme en famille avec les enfants pieds nus qui courent partout et les parents qui partagent une bière bien fraîche. Juliette s’est avancée, look sobre, sans fard ni paillette, tranquille dans son long manteau marine. Elle s’est installée, seule au piano pour un moment de douce mélancolie. On s’est laissé porté par ses textes qui jouent avec les mots d’amour. Juliette, fille de libraires et de musiciens dialogue merveilleusement bien avec les sonorités de la langue française. Ce fut une belle soirée, toute simple, une bulle de romantisme au cœur de l’été.  

ONA, Restaurant Vegan, gastronomique et collaboratif à Ares

Gros coup de cœur pour le projet de Claire Vallée, premier restaurant Vegan et gastronomique de la Presqu’île du cap Ferret. Très vite, le projet soutenu par la CCI de Bordeaux via un financement en crowfonding a retenu mon attention. Voilà une femme, chef, qui fait le pari osé d’installer la cuisine végétale sur le Bassin. Elle entend se passer de tout produit issu du monde animal. Son concept dépasse l’idée d’une nourriture végétalienne. Elle veut proposer une alternative à la cuisine traditionnelle. Elle abandonne complètement les sous-produits de l’exploitation animale comme le cuir, la laine où tout produit testé sur des animaux. Pour autant, la chef n’entend pas nous nourrir de purée potiron pois chiches. Elle fait le pari d’associer gastronomie et bien manger. Et là, tu te dis vas-y, montre ! Impatiente de découvrir ce petit nouveau dont les photos en mode travaux revenaient périodiquement sur Facebook, j’ai testé pour toi the very first day. Belle, belle surprise : jolie façade en bois peint, intérieure à l’anglo-saxonne en bois et blanc et partout des détails …

La Cabane d’Hortense, l’esprit authentique et nature adapté à la dégustation d’huître.

Un parfait exemple d’architecture locale, un point de vue grandiose sur la conche du Mimbeau et la dune du pilat, une terrasse jardin plantée d’espèces locales et un accueil décontracté comme au Ferret, la Cabane d’Hortense a bousculé la hiérarchie de nos spots de dégustation favoris. Ouvert en 2015, l’endroit a immédiatement séduit les fans de l’apéro les pieds dans l’eau. Ici on propose la carte habituelle des cabanes à huîtres. Sur le domaine maritime, seul la vente d’huîtres, de crevettes, de bulots, et de pâté Basque est autorisée. Ce ne sont pas les spécialités qui font la différence mais l’ambiance et le cadre si authentiquement bassin d’Arcachon. La famille Hortense a puisé dans l’histoire de son restaurant emblématique pour concevoir avec les Cabanes Bartherotte un lieu typique du bassin. On y retrouve la belle charpente en pin chevillée, les fenêtres typiques des cabanes de travail, les carreaux de Gironde au sol, la cheminée pour l’hiver et le vert sur tous les tons. Vert des encadrements de fenêtres, des tables en fer et de toutes …

Le 44 : Good Vibes, Finger Food and Dance

Un des spots les plus emblématiques du Cap Ferret, une cabane taille XXL dans le quartier historique du Cap Ferret, à deux pas de Chez Hortense. L’adresse a retrouvé tout son peps depuis sa reprise par Vincent Arnoux, un pro de la restauration et du Ferret, frère d’Olivier le propriétaire du CPP, Club Plage Pereire, chez nos cousins d’en face. Ici tu peux venir, pieds nus en mode vacances. La cabane est posée sur le sable, le bassin est à deux pas. C’est ouvert tous les jours jusqu’à fin septembre et les week-ends hors saison. Tu y manges en terrasse de sept à onze heures, ensuite tu chilles autour d’un mojito et tu danses à l’intérieur jusqu’à deux heures. Les tapas sont cuisinées, les cocktails bons et pas chers, 8€ en moyenne, le verre de punch à 5€. Tu peux aussi faire un vrai diner mais c’est plus cool de partager des assiettes. Tu manges avec les doigts sur de grandes tables à partager, ici c’est sans chichi, résolument Cap Ferret.

Le Wharfzazate , le restaurant Glam et cool du port de la Vigne

La terrasse posée sur le port de la Vigne attire une clientèle casual-chic à la recherche d’un spot tranquille pour diner et être vu . N’y cherche pas la vue sur la dune du Pilat ni l’ambiance authentique et nature des cabanes ostréicoles. Tu y vas pour le Glam, les  good vibes et la compagnie des VIP locales ou de passage. L’accès se fait par un passage bordé de superbes palmiers en pot. So Exotic pour le bassin ! Tu peux commencer la soirée par un verre au bar, il y en a deux, placés à l’entrée. C’est l’idéal pour savourer ton mojito les yeux dans les yeux avec chéri ou pour admirer l’arrivée de la jolie clientèle et les allers et venues des nombreuses et jeunes serveuses. Quand viendra le moment de passer à table, dirige toi côté perré vers les tables habillées de belles nappes blanches et bordées de banquettes aux coussins moelleux. Tu vas diner à la carte, passer un agréable moment et déguster une cuisine assez sage. Dans les classiques du restaurant, tu …

Cocotte, le restaurant du rond point de l’Horizon, version 2016.

En 2015, Coraline transformait l’hôtel-restaurant l’O d’Ici en hot spot pour bobos trentenaires. Ambiance recyclerie, mélange de fauteuils tirés du grenier et de tables c’est moi qui l’ai fait. On a adoré le lieu et la carte centrée sur les tapas façon tartines ou portions et le brunch du dimanche . J’en parlais avec enthousiasme.http://wp.me/p1xv6R-14w . En 2016, l’aventure continue avec un décor inchangé mais une nouvelle équipe. Coraline a fait un vrai bébé et s’est mis en retrait du restaurant. Elle a confié la gérance de Cocotte à Clément Marc Warlier, un habitué des saisons au Ferret. Ensemble ils ont revus les fondamentaux, ont sagement repositioné leur offre. Ils proposent une carte apéro pâté-tapas et une ardoise en quatre propositions : un burger, une salade, un plat du jour et les moules du moment. Oups ! C’est court ! Pourtant, Cocotte reste une bonne adresse pour une soirée très cool. Bonne musique, et jolie clientèle, l’ambiance cosy-surf n’a pas changé. Les planches apéro sont très bien. Tout est frais et fait maison. Je te recommande les rillettes de maquereau. Le …

La cabane Chez Boulan exotisme et authenticité au cœur du village ostréicole

En janvier au Cap Ferret : total déprime où total coolitude. Les jours de météo très moche, de tempête, tu maudis l’isolement de la presqu’île, les enseignes fermées pour congés annuels, la plage déserte et balayée par le vent. Grands moments de spleen. Le Ferret l’hiver, c’est tout pourri. Vient un matin de soleil et de ciel bleu et la journée prend un nouveau visage. La lumière de l’hiver, plus douce, apporte du relief aux paysages, donne au bassin des couleurs changeantes et à la vie un regain de punch. Quel plaisir de courir seule dans le sentier de l’abécédaire, les sens en éveil, une petite peur au ventre de faire une mauvaise rencontre. Quel bonheur de terminer sa course en découvrant la dune du Pilat, fidèle montagne à l’horizon. Le déjeuner du week-end sera fait d’une assiette d’huître dégustée au bord du bassin, sur une terrasse ensoleillée. Je te recommande le jardin exotique de chez Boulan, fraîcheur, authenticité et accueil chaleureux pour cette dégustation d’huître, une des premières installées au Cap Ferret, au cœur du village …

La Pleine Mer : un chouette restaurant vue bassin à Piraillan

Une vue unique sur le port ostréicole authentique et charmant de Piraillan, une terrasse éclairée de guirlandes d’ampoules, une ambiance familiale et une cuisine très poisson, voilà une jolie adresse pour un diner avec vue bassin. Réserve en première ligne et profite de l’animation du port ostréicole. Le soir, les chalands, les bateaux de travail rentrent des parcs, le spectacle est sur l’eau, devant toi. La luminosité, les couleurs sont fabuleuses. La nuit venue, les guirlandes d’ampoules accrochées aux branches d’un superbe érable donnent à la terrasse un air de guinguette. Dépaysant ! Un autre visage de la presqu’île simple et chaleureux loin du Ferret et des paillettes. Reposant ! Tu dines d’un plateau de fruit de mer, d’un menu très poisson ou petite folie homard au beurre d’algues tous les week-end. Les prix sont doux, accessibles et même vraiment cool pour les vins. Un Tour Léognan à 34€, une affaire pour ce second vin du Château Carbonnieux, un Pessac-Léognan réputé pour son blanc très frais et élégant.

le Sailfish Café : New, Glamour & Glossy

Miami Beach boulevard de la plage au Cap Ferret. Nouvel Hot Spot à ambiance total white. Rien de minimaliste, juste chic & glossy. Une adresse trendy pour voir et être vu mais aussi prendre un petit déjeuner en terrasse, un plat du jour à midi ou un apéro le soir. Le Sailfish café pratique le voisins-responsable, il ferme à 22H tu ne viendras que le jour. Réserve tes soirées pour son ainé le Sailfish. Testée pour toi la formule du midi et surtout la mousse au chocolat maison à tomber. Elle est servie à volonté, oups ! J’ai adoré les finger food de l’apéro du soir. Enfin une vraie carte pour snacker à deux ou entre copains : mini nems, brochettes de poulet où calamar. La cuisine est faite sur place, à la minute. Le service est très cool mais rapide. Le meilleur before du Cap Ferret.

New : Cocotte, une adresse pour bruncher comme à Brooklyn

Attention Cocotte a changé. Ludovic, un passionné de cuisine a repris le restaurant sous le nom du Caillebotis. Nouvelle équipe, nouvelle formule. on oublie le brunch Coraline la parisienne a transformé L’hôtel-restaurant l’O d’Ici en QG pour hipsters à la barbe généreuse. La nouvelle déco style recyclerie donne au lieu un air de Brooklyn, où de Shoreditch, East London. Ouvert en non-stop, Cocotte propose un petit déjeuner de 8 à 10H, un déjeuner à midi et le soir une cuisine style finger food. Tout est frais & fait maison, même le pain, par la jeune chef Alicia. J’ai envie de te raconter l’histoire version Sophie Juby, un rien mytho. Coraline, travaille dans la communication, tout comme son magnifique fiancé Thomas. Ils partagent un 30m2 dans le marais, bossent comme des fous et adorent sortir dans les petits restos branchés de leur quartier. Mais bim bam boum Thomas se lasse et papillonne. Notre héroïne prend la nouvelle comme la chute du mur du Berlin : inimaginable mais pourtant bien vraie. Telle une Ossie déboussolé par un monde …

Juin au Pinasse Café : longues soirées, ambiance cool & cuisine bistro de la mer.

Pinasse café, c’est une authentique villa arcachonnaise transformée en un restaurant trendy doté d’une terrasse côté bassin et d’une stupéfiante vue sur la dune du Pilat. Le Cap ferret ne compte que trois restaurants vue bassin : Chez Hortense, Pinasse Café et l’Escale. Les deux derniers, mitoyens sont postés en vigie au débouché du débarcadère. Tu imagines le spot : le débarcadère, la vie en continu avec le ballet des navettes maritimes venant d’Arcachon, les retrouvailles, les séparations et la vue à croire que Dieu existe tellement c’est beau. Le site attire et la gentillesse d’alexandra te retient. Avec son mari Laurent Tournier, Alexandra a construit le Pinasse café comme un lieu chic et décontracté où l’on mange les pieds dans l’eau. Ils forment un couple lumineux, complice et chaleureux. Ils t’accueillent avec un immense sourire, un peu comme des voisins sympathiques presque en copains. Je les crois même capable de dérider un bataillon de garde-frontières nord-coréens. Pour une belle soirée, réserve une table au second service de 21H30. Tu viens un peu en avance ; commande un …

l’Oyats café : un restaurant tout poisson sur le port ostréicole d’Ares

l’Oyats café : mon coup de cœur 2015, une adresse que je partage parce que c’est toi. J’ai testé le midi en duo et le soir avec les copains. Ambiance vraiment cool & un combo de points forts. Le site Le port ostréicole d’Ares. Authentique et préservé avec des vrais gens de la mer. La journée, toujours sympa d’observer le travail des ostréiculteurs, le chargement des plates et la navigation dans le port. Le cadre une cabane ostréicole pour la cuisine, une salle fermée façon chai pour diner à l’intérieur & une superbe terrasse posée sur le port avec la vue sur les cabanes ostréicoles. La cuisine de Marylin. Un menu 100% mer. Tout est frais, simple, sans artifice un peu comme à la maison, Les poissons, souvent pêché dans le bassin sont servis entiers, accompagnés d’une purée de pomme de terre au bon goût de beurre, bien au chaud dans sa mini cocotte. Cuisine de fille oblige, ou alibi minceur, le chef n’oublie jamais la salade de roquette. Les fans de burger vont craquer pour la recette …

Finir le week end par un burger à Lège

Ce dimanche d’avant Pâques: grrr… la loose !!! Un temps tout pourri et rien à faire au Ferret. Les ados qui grognent, pas contents d’être venus s’enterrer au bout du monde quand tous les copains sont restés à Bordeaux, eux. La bonne idée pour réconcilier la tribu avant de rentrer c’est de faire un stop au Diners à Lège pour un bon gros burger. Les garçons optent pour un Endless (le bien nommé): deux fois 150g de viande ça calme même un appétit de bucheron canadien. Les filles craquent pour un Grand Crohot sans frites mais avec une jolie salade. Chéri prend un tartare de 300g (ça ne se refuse pas paraît-il) et tout le monde est d’accord pour la superbe tatin de Béa, tout juste sortie du four. Impossible de résister à ces odeurs de pommes caramélisées. Avec une boule de glace vanille et la chantilly qui va bien on termine light. Allez, demain c’est lundi et veggie pour tout le monde !!! Des bises.

Diner à l’Hôtel de la Plage à L’herbe, lège cap ferret.

En premier il y a le décor, le village de l’herbe, un mini Disneyland des villages ostréicoles où s’alignent d’anciennes cabanes en bois toutes amoureusement entretenues. Charmant, propret, un peu carte postale, la palette est large pour décrire ce minuscule village posé entre une dune boisée et le bassin. L’ensemble a gardé sa vocation ostréicole même si certaines maisons sont devenues des résidences secondaires. Ensuite il y a Chez Magne, un charmant hôtel-restaurant à la coquette façade de bois vanille bordée de rouge, un endroit mythique édifié à partir d’une cantine de chantier. Le lieu repris par le bordelais Nicolas Lascombe a gardé son âme mais offre désormais une cuisine actuelle façon brasserie comme à Paris ou à Bordeaux. Le cadre est resté typique mais les incontournables de la Brasserie Bordelaise sont là : -Le bar façon table d’hôte où viennent déjeuner les habitués. -La cuisine ouverte sur la salle et partout la présence de maxi flacon de rosé. Ensuite il y a la jolie clientèle, le spot un peu caché fait les délices de …

Le F des Fontaines à Taussat, on est bien !!! et c’est bon !!!

Amazing !!! Waouh !!! Le site, la vue, juste trop trop bien. Suis moi,  on est à l’extrémité du port de plaisance de Taussat, à deux pas d’Andernos. Le restaurant en vigie, la terrasse posée en bordure de perré. La vue à 180° sur le nord du bassin d’Arcachon. Un emplacement complètement club Med. Le restaurant, comment te dire ? Une vieille adresse relookée au printemps avec une immense terrasse. « Cinq mois de travaux, 500 000 euros d’investissements ». Une harmonie de gris rehaussée de touches fuchsia. Moderne sans être design, clean et sobre. Bien vu !!! N’oublie pas la star ici c’est le bassin. L’accueil ? Au premier contact Fabienne et Stéphane Grafouillère sont parfois réservés. Ne sois pas surpris, même dans le Sud, on ne donne pas toujours tout la première fois. Un peu de pudeur, c’est permis. Un physique impressionnant. Rien de surprenant au pays du Rugby. Le couple travaille dans la restauration depuis vingt cinq ans. De vrais pros que j’ai connus chez Yvan au Cap Ferret, à l’époque le QG des passionnés du ballon …

Première édition des rencontres Caviar d’Aquitaine au Pinasse Café.

Château Lafite-Rothschild, Château Latour, Château Margaux, Tu captes tout de suite ; le vin, les premiers crus classés du Médoc. Oui, bordeaux et l’Aquitaine, c’est le vin mais pas que… Maintenant si je dis Sturia, Perlita, Diva ou Neuvic, tu penses à quoi ? Peut-être au caviar, mais tu n’est pas trop sûr. Imagine, l’Aquitaine produit 80% de la production Française de caviar, yes !!!… Une activité née dans les années quatre-vingt avec l’introduction de l’esturgeon sibérien l’Acipenser Baeri. Cocorico, la France est même devenue le second producteur mondial avec 19 tonnes en 2012. Restait à mettre en avant ce savoir faire. C’est chose faite avec la semaine Russe du Pinasse Café. Laurent Tournier et sa femme Alexandra ont ouvert les portes de leur restaurant au chef moscovite Nikolaï Sarychev. Avec Pascal Nibaudeau, le chef du Pinasse ils proposent toute la semaine un menu à quatre mains mixant les cultures et les saveurs. Superbe occasion de découvrir la cuisine Russe. En vedette au menu du marché l’esturgeon farci, confit, en terrine ou simplement fumé. Et le soir, bienvenue …

Une énorme envie de Burger ? la bonne solution: le Diners à Lège

Septembre se termine, lâche tes bonnes résolutions de la rentrée. Tu t’es affamé pendant tout le mois, c’est bon, çà suffit. Tu as éliminé les apéros trop arrosés des vacances. Venge-toi des semaines au filet de poulet, carottes râpées. Quitte à craquer, fais le bien et bon, Le mieux, c’est le burger. D’abord c’est trop gros, çà rentre pas dans la bouche, tu le manges avec les doigts et çà coule partout. Bien régressif !!! J’ai l’adresse qu’il te faut sur la presqu’île. Le Diners à Lège sur la route du Grand Crohot. Tu aimeras l’ambiance avec une décoration typique des restaurants américains des années 50. Du chrome, des pin-up en bikini et des banquettes style wagon restaurant en couleur flashy. Tu seras pas assommé par l’addition, les prix sont cool.Tu vas surtout adorer le Burger de Béa, le Grand Crohot, 7,5 € : du pain maison un beef bien épais et haché minute dans de la tende de tranche tomate et concombre du jardin cheddar et sauce maison. Tu peux même goûter les desserts maison, …